Cet article se sent bien seul sans commentaire(s) postés en bas de page

Cet article a déjà été vu par 194 personne(s) différentes depuis le 16/05/2019

Le membre Phil le perleur

a été pêcher à Abbaye d'aulne le 16 mai 2019 dans Sambre

Conditions météorologiques Soleil

Le membre a pêché avec Perle

La durée de la séance de pêche a été de 4h00 pour un total de 53 poissons

La moyenne des captures est de 13 poissons par heure

le détail des prises

53 gardon(s)


Une sortie de pêche prometteuse le 16 mai 2019

Ce 16 mai 2019, je prends la direction de l’abbaye d’Aulne. J’ai écouté la météo, ils annoncent un temps sec, c’est parfait, et d’après les informations sur les crues, le courant devrait être idéal.

Je décide donc d’aller voir ce qui se passe sur place. Cette fois, je ne me presse pas trop pour me lever. De toute façon, toutes mes affaires sont déjà prêtes depuis la veille.

Il y a des matins où cela va tout seul pour se lever, par contre, certains jours, c’est un peu plus compliqué.

Aujourd’hui, je me suis levé en retard. Mais pas de panique, personne ne m’attend au bord de l’eau. Après le déjeuner, je m’empresse de tout embarquer dans la voiture et direction l’abbaye d’Aulne. Je possède une barque dans ce bief, ce qui constitue un avantage crucial pour cette pêche à la perle.

Une pêche audacieuse dans les eaux profondes de l’abbaye d’Aulne

Mon seul petit problème, c’est que je dois avancer la barque et m’éloigner de la berge d’environ 5 mètres, ce qui est toujours un peu ardu. Mais à cette distance, je peux dire que le fond est correct, la profondeur de l’eau y est de 3 mètres et plus. Comme je suis le dernier arrivé dans ce bief, je n’ai pas eu d’autres choix que d’hériter de cette place.

Revenons à ma sortie de pêche. Une fois que j’ai tout chargé dans la barque, je peux procéder à l’éloignement de la berge, puis me stabiliser, ce qui est important.

Me voilà fin prêt pour une première coulée. Je regarde dans toutes mes Lignes pour trouver celle de 3,50 mètres. Je déteste pêcher dans une telle hauteur d’eau, mais pourquoi j’y vais ? Tu vas me dire, car j’adore les défis.

Les premières coulées

Me voici dans les premières coulées, mais je sens que cela sera dur, je le sais instinctivement. Pourtant, à cet endroit, j’ai déjà fait des cartons.

Plus c’est profond, plus c’est compliqué, je trouve. Je vais commencer par ajouter directement 3 plombs et je verrai ce que cela donne.

Après plusieurs passages, toujours rien. Je me suis fixé une consigne, pas plus loin que deux embouts en plus du scion et du porte-scion.

Je passe donc en revue ma panoplie de perles pour l’endroit. De temps en temps, quelques gardons les uns derrière les autres, avec n’importe quelle perle ou changement de plombée.

Au bout d’un moment, il est temps de faire une pause et de voir ce qui fonctionne le mieux ce jour. Cette fois, cela sera une perle noire à facette avec deux germes blancs.

C’est décidé, je continue ma sortie de pêche avec cet ensemble de plombée et de perle.

La conclusion de cette pêche à la perle en barque à l’Abbaye d’Aulne

La conclusion de cette sortie de pêche à la perle : après 4 heures de pêche, je siffle le coup final. J’en ai marre, je replie tout. Mon total sera de 53 gardons tout de même en 4 heures de pêche, ce qui représente 13 gardons par heure.

En ramenant mon matériel à ma voiture, je discute avec deux pêcheurs isolés et un groupe de deux pêcheurs. Seul l’un des pêcheurs a pris une dizaine de gardons depuis le matin, les autres n’ont même pas eu un mordant. Quand j’entends ce genre de chose, cela me rassure, car des fois, on peut se demander si on sait encore pêcher.

Si tu veux toi aussi poster ta sortie de pêche, aucun problème, le site est conçu pour ça. Tu peux également visionner ma playlist sur youtube ou encore te tenir informé avec blogger ou Canalblog.

Laisser un commentaire

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com