Cet article se sent bien seul sans commentaire(s) postés en bas de page

219 personne(s) aiment cet article depuis le 31/05/2014

Sorties de pêche à la perle

Formidable pêche à la perle du 31 mai 2014

Une Journée de pêche épique à l’Abbaye d’Aulne

Le 31 mai 2014, j’ai eu le plaisir d’être accompagné par ma compagne lors de notre sortie de pêche à l’Abbaye d’Aulne. Cette journée reste gravée dans ma mémoire car elle a marqué le début d’une expérience unique. Lors de cette sortie, j’ai pu constater l’importance d’une préparation minutieuse et de l’utilisation de ma technique spécifique pour maximiser les chances de succès.Mais surtout cette perle bleue pour la pêche

Levez-vous tôt et préparez-vous à l’aventure, car la pêche à l’Abbaye d’Aulne demande de la détermination et de la persévérance. Bien que je ne posséde pas encore de barque , cela ne nous décourages pas. Nous avons pris la route vers la Sambre depuis mon appartement à Charleroi, une proximité qui facilite grandement l’accès à ce site de pêche.

Une fois arrivés sur place, nous avons déchargé tout notre matériel avec soin. La préparation est essentielle pour garantir une expérience agréable et productive. En tant que pêcheur passionné, j’ai déjà accumulé de nombreuses sorties de pêche à la perle. Cela m’a permis de comprendre l’importance du choix des perles adaptées à chaque environnement.

Utilisation des perles de 3 mm pour la pêche à la perle

Dans le cas de la Sambre, il est préférable d’utiliser des perles de 3 mm pour attirer l’attention des poissons présents dans ces eaux spécifiques. La taille peut sembler petite pour certains, mais elle est parfaitement adaptée à la taille des poissons ciblés. Une bonne sélection de perles constitue le premier élément clé de cette technique de pêche.

Après avoir trouvé un emplacement confortable, j’ai commencé à sonder le fond de la Sambre. Cette étape est cruciale pour comprendre les variations de profondeur et les caractéristiques du fond, ce qui m’aidera à choisir le meilleur endroit pour lancer ma ligne. Pendant ce temps, ma compagne a endossé le rôle de photographe, capturant ces moments précieux.

Lors de mes premières descentes, j’ai rapidement remarqué l’importance du courant dans la pêche à la perle. Le courant joue un rôle déterminant dans l’attraction des poissons et leur détection de l’appât. Pour profiter d’un courant optimal, j’ai dû pêcher un peu plus loin, là où le courant était plus favorable. Cette observation m’a rappelé l’importance de l’adaptation constante aux conditions environnementales changeantes. De l’échec à la réussite : Les secrets de ma pêche à la perle bleue

Ajuster la plombée dans l’art délicat de la pêche à la perle

J’ai donc commencé ma sortie de pêche avec une perle noire et deux germes blancs, en veillant à maintenir un agrainage constant pour attirer les poissons vers ma ligne. Cependant, malgré mes efforts, les premières tentatives sont restées infructueuses. Face à cette situation, j’ai adopté une approche méthodique pour identifier la cause du manque de réaction des poissons.

J’ai d’abord décidé de changer de perle, passant d’une perle noire à une perle grise, puis à une perle brillante. Malheureusement, aucun résultat probant n’a été obtenu. Ne me décourageant pas, j’ai continué à explorer différentes options. J’ai finalement opté pour une perle de couleur bleue, ce qui a enfin suscité l’intérêt des poissons.

Cependant, il est important de noter que la plombée doit être ajustée en fonction des conditions de courant. J’ai donc retiré un plomb pour améliorer la présentation de mon appât. Cette modification a porté ses fruits, et j’ai finalement réussi à capturer mon premier gardon. Néanmoins, quelques poissons m’ont encore échappé.

J’ai persévéré en retirant un autre plomb, ce qui a finalement conduit à une série de captures de gardons. Il m’a fallu près d’une heure pour comprendre et résoudre le problème. Cette expérience m’a rappelé l’importance de la patience et de l’observation minutieuse dans la pêche à la perle.

Retour sur ma sortie de pêche à l’Abbaye d’Aulne

En conclusion, cette sortie de pêche à l’Abbaye d’Aulne a été une expérience agréable partagée avec ma compagne. La pêche à la perle demande du temps, de la persévérance et une adaptation constante aux conditions environnementales. Malgré quelques défis, j’ai réussi à capturer 68 gardons et 4 grosses brèmes en 5h00 de pêche, qui ont mis mes compétences à l’épreuve.Une chance que pour cette pêche, je possédais une perle bleue

Si vous souhaitez en savoir plus sur mes aventures de pêche à la perle, je vous invite à visiter ma chaîne youtube, où vous trouverez une multitude de vidéos captivantes. Pour rester informé de mes derniers articles et actualités en temps réel, n’hésitez pas à consulter mon blog et mon autre blog, Cananblog.

Le membre Phil-le-perleur a pêché à abbaye d'aulne le 31 mai 2014
dans sambre
Conditions météorologiques Soleil
Le membre a pêché avec Perle

La durée de la séance de pêche a été de 5h00 pour un total de 72 poissons

La moyenne des captures est de 14 poissons par heure

le détail des prises

68 gardon(s)

4 bréme(s)

Nombre de jours restants pour visualiser les données météorologiques avancées 67 jours.

Pour rappel

Pour continuer à profiter de ce service, il faudra absolument poster 3 sorties de pêche par an avec des photos.

Vous devez être connecté pour voir les conditions météorologiques avancées. Connectez-vous ici.

Laisser un commentaire

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com