Cet article se sent bien seul sans commentaire(s) postés en bas de page

278 personne(s) aiment cet article depuis le 11/10/2015

Sorties de pêche à la perle

Incroyable pêche à la perle de gardons dans la rivière eau heure

La rivière de l’Eau d’Heure avec les gardons

Je pense que Didier est tombé amoureux de la rivière de l’Eau d’Heure. avec ces gardons Depuis notre sortie de pêche du 9 octobre, il me harcèle pour y retourner. C’est vrai que pour se rendre à cet endroit, c’est toujours mieux d’y aller à deux.

Le quartier est très mal famé, rendant la sécurité très compliquée. De plus, il faut savoir que nous devons remonter le long d’une échelle en cas de soucis.

C’est donc ce 11 octobre que nous nous donnons de nouveau rendez-vous dans la rivière de l’Eau d’Heure. Cette fois encore, nous prendrons l’échelle pour passer de l’autre côté du mur, le mur qui sépare la rivière de la route. D’après les habitants, il a été construit suite à de fortes inondations.

Une nouvelle expédition dans l’Eau d’Heure avec Didier

La montée est une tâche ardue, mais nous parvenons à atteindre le haut du mur avec nos affaires. Une fois descendus de l’autre côté, Didier doit retirer l’échelle pour qu’elle ne soit pas accessible depuis l’eau.

Comme la fois passée, nous devons prendre le temps de bien serrer les écrous de nos planchers en aluminium pour éviter tout accident. Cet endroit est très dangereux, et une erreur pourrait nous plonger dans l’eau.

Comme d’habitude, la première opération consiste à prendre le fond pour contrôler la hauteur. Mais cela ne change pas beaucoup.

Cette fois-ci, Didier a fait attention à ses plombs et les a bien serrés sur la ligne. De toute façon, on ne peut pas modifier la disposition des plombs. Ce que nous pouvons faire, c’est en ajouter ou en retirer deux au maximum.

Les premières coulées

Lors des premières coulées, c’est différent de la dernière fois, le poisson est moins présent. Mais j’explique à Didier qu’il faut continuer et insister.

Nos efforts paient, comme à chaque fois que le jour est vraiment levé. J’attrape le premier gardon sans avoir besoin de l’épuisette. Pendant que je remets ma ligne à l’eau, c’est au tour de Didier de sortir un beau gardon qui nécessite l’épuisette pour être attrapé.

Chacun de nous doit réaliser plusieurs coulées avant de prendre un gardon. Didier a moins d’occasions que moi, bien que nous ayons la même perle et la même plombée réglée au millimètre près. Parfois, on ne peut pas s’expliquer ces différences, mais ce n’est pas un concours. Le but est de passer une bonne journée de pêche.

Une journée mouvementée dans l’Eau d’Heure

Nos moments de repos sont toujours les mêmes, lors de ces fameuses bassinées. Didier pensait qu’en prenant une radio, cela écarterait les rats, mais ils se sont vite habitués à la musique et n’hésitent pas à nous approcher. Durant toute notre sortie de pêche, nous devons les surveiller pour éviter qu’ils n’entrent dans nos sacs. Heureusement, nous n’avons pas à pêcher au chnevis.

La journée suit son cours, mais ce n’est pas comme le 9 octobre, c’est en moyenne deux fois moins productif. Mais bon, on profite des derniers jours de beau temps, car doucement, nous entrons dans l’hiver.

J’insiste auprès de Didier pour mettre un terme à cette sortie de pêche car la nuit approche à grands pas. Il vaut mieux replier tant qu’il fait encore clair.

Conclusion de cette pêche de gardons dans l’Eau d’Heure

Ce n’a pas du tout été évident de prendre du poisson. Nous avons eu beaucoup de ratés de part et d’autre malgré quelques changements de perles ou de plombs. De mon côté, en 8 heures de pêche, j’ai pris 101 poissons, dont 98 gardons et 3 belles brèmes qui, comme à chaque fois, sont retournées à l’eau dans le souci de ne pas trop abîmer le poisson. Didier, quant à lui, en a pris 67, ce qui est un peu moins, mais très bien pour un endroit qui, n’oublions pas, n’est pas du tout facile à pêcher.

Les résaux sociaux

Vous aimez vivre des aventures palpitantes de pêche à la perle ? Alors, ne manquez pas ma chaîne youtube dédiée, où je partage régulièrement des vidéos captivantes et des astuces pour améliorer vos prises. Abonnez-vous dès maintenant pour ne rien manquer !

De plus, découvrez mes blogs blogger et canablog, qui regorgent d’articles passionnants sur la pêche à la perle. Vous y trouverez des récits de sorties inoubliables, des conseils avisés pour optimiser votre équipement, et des analyses approfondies des meilleures stratégies de pêche.

Mais la pêche, c’est avant tout une passion à partager ! J’encourage tous les pêcheurs à poster leurs propres sorties de pêche sur mes blogs. Partagez vos expériences, vos réussites et vos défis pour que nous puissions tous grandir ensemble en tant que pêcheurs accomplis.

Rejoignez notre communauté enthousiaste et restons connectés pour explorer ensemble les secrets de cet univers fascinant et vivre des aventures inoubliables au fil de l’eau ! Alors, êtes-vous prêt à relever de nouveaux défis et à partager votre passion avec d’autres passionnés de pêche ? À bientôt sur ma chaîne YouTube et mes blogs !

Le membre Phil-le-perleur a pêché à Marrchienne-au-pont le 11 octobre 2015
dans Eau d'heure
Conditions météorologiques Soleil
Le membre a pêché avec Perle

La durée de la séance de pêche a été de 8h00 pour un total de 101 poissons

La moyenne des captures est de 13 poissons par heure

le détail des prises

98 gardon(s)

3 bréme(s)

Nombre de jours restants pour visualiser les données météorologiques avancées 67 jours.

Pour rappel

Pour continuer à profiter de ce service, il faudra absolument poster 3 sorties de pêche par an avec des photos.

Vous devez être connecté pour voir les conditions météorologiques avancées. Connectez-vous ici.

Laisser un commentaire

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com