Il y a déjà 2 commentaire(s) postés sur cet article en bas de page

240 personne(s) aiment cet article depuis le 18/12/2020

Sorties de pêche à la perle

Journée de pêche à la perle record de gardons

L’Abbaye d’Aulne en plein hiver

Nous voici en plein hiver, le 18 décembre 2023, quelques jours avant Noël.
Même si nous sommes en hiver, cela ne me dérange pas de me lever. De toute façon, à cette période de l’année, les jours sont très courts, donc peu de temps pour profiter de notre loisir. Mais un record de gardons reste tojours possible lors d’une pêche

Cette sortie de pêche sera sans doute la dernière de cette année.

Une fois que tout est dans ma voiture, je prends la direction de la Sambre. Je sais que je dois arriver très tôt pour pouvoir bénéficier d’une des deux places les plus convoitées.

Après 30 minutes de trajet, me voici donc sur place. Je suis le premier à placer ma chaise sur la place que je convoite. À cet endroit, c’est un peu la loterie, soit cela fonctionne nickel, soit c’est presque rien.

A l’aube frigorifique de la pêche à la perle

Une fois ma chaise installée, il ne me reste plus qu’à attendre dans ma voiture que le jour se lève. Mais déjà, les premiers pêcheurs arrivent pour se placer sur cette deuxième place. S’en suivront d’autres également. C’est un peu normal, il fait froid mais le soleil est présent.

Je ne sais pas comment font les pêcheurs au chenevis pour attacher leurs graines par un temps pareil, sans compter sur les pinkies ou asticots qui doivent geler. Cela ne doit pas être évident du tout pour eux. En tant que pêcheur à la perle, je ne connais pas tous ces inconvénients.

Enfin, le jour se lève. Je vais prendre mon courage à deux mains et commencer à monter ma ligne avec ma technique habituelle de l’indicateurs. Utiliser cette technique dans une eau dormante n’est pas gai du tout.

La première opération, comme à chaque fois, est la même, je dois relever le fond. Je m’aperçois rapidement que les eaux sont hautes, je vais donc devoir ajouter un morceau de bannière supplémentaire.

Cette fois, tout est ok. Je peux commencer les premières coulées. Je sais très bien que lors de ces premières coulées, je ne dois pas m’attendre à des miracles. Il faut absolument que le jour soit bien levé pour dire si cela fonctionne ou pas.

En effet, les premières coulées ne donnent rien. Je vais donc faire un petit tour avant de reprendre ma ligne. Il fait très froid.

Une cadence infernale pour ce record de gardons

30 minutes se sont passées, à présent les conditions devraient enfin être réunies. La première coulée est effectuée et sans grand étonnement, un premier gardon se laisse prendre. Je le remets directement à l’eau et cette fois je place ma bourriche de telle façon à pouvoir accueillir les suivants.

Je relance ma ligne, le temps de faire quelques mouvements et hop, suit le deuxième, le troisième, le quatrième, etc… gardons. Il faut compter un délai d’attente de moins de 2 minutes pour prendre un poisson. C’est vraiment dans un cas comme celui-ci que la pêche à la perle a tout son sens.
On peux trés vite avoir un record de gardons pour cette pêche

Bien évidemment, les autres pêcheurs prennent un peu de poisson, mais pas autant. D’autres essaient de perler, mais sans succès. On ne devient pas un pêcheur à la perle par un coup de baguette magique. De plus, il vous faut absolument les bonnes perles.

Nombreux sont ceux qui, quand ils me voient, pensent qu’il suffit juste de mettre une perle, mais écartez-vous cette idée de la tête. Des fois, il faut chercher pendant un bon moment afin de tomber sur ce qui fonctionne. Si cela serait si facile, tout le monde pêcherait avec des perles.

Conclusion de ce record de gardons

il n’y a pas grand-chose à dire, mis à part que cela était trop facile et que cela fait perdre un peu le charme de la recherche. Prendre du poisson, c’est bien, mais chercher après, c’est tout aussi bien. Je veux dire savoir ce qu’il veut, comment il le veut. J’ai pris en 6h00 de pêche 171 gardons, ce qui me fera encore un record pour cet endroit. C’est à se demander comment autant de poisson peuvent se retrouver sur quelques mètres carrés. Les autres pêcheurs ne resteront pas longtemps. Seul un pêcheur de pinkies tiendra le coup, à mon départ il enregistre tout de même 72 poissons.

Sur ma chaîne youtube, tu pourras découvrir certaines de mes bourriches qui sont vraiment impressionnantes, mais aussi des trucs et des astuces sur des articles divers et variés où je t’explique pas mal de choses.

Pense aussi à poster tes sorties de pêches ou à me laisser un commentaire, cela fait toujours plaisir.

Le membre Phil-le-perleur a pêché à Abbaye d'aulne le 18 décembre 2020
dans sambre
Conditions météorologiques Soleil
Le membre a pêché avec Perle

La durée de la séance de pêche a été de 6h00 pour un total de 171 poissons

La moyenne des captures est de 29 poissons par heure

le détail des prises

171 gardon(s)

Nombre de jours restants pour visualiser les données météorologiques avancées 67 jours.

Pour rappel

Pour continuer à profiter de ce service, il faudra absolument poster 3 sorties de pêche par an avec des photos.

Vous devez être connecté pour voir les conditions météorologiques avancées. Connectez-vous ici.

2 réflexions sur “Journée de pêche à la perle record de gardons

  • Bonjour phil,
    Chaque jour je regarde différents sujets et j’en apprends à chaque fois sur la pêche à la perle, Site très bien fait et bien expliqué, bravo.
    Une toute petite question qui pour moi à son importance; il faut commencer avec une ligne normale eschée d’un pinkie au début afin de savoir si le poisson est bien là pour ensuite perler, c’est bien cela que tu expliques également, n’est-ce-pas.. Et ne plus se servir de ce kit, c’est juste pour savoir si il y a du poisson..
    Continue ainsi et je te souhaite d’avoir de plus en plus d’adhérent.

    • Bonjour Didier , Merci pour le compliment c’est super sympa
      Tu as bien raison de me poser des questions , cela va me donner des idées pour les prochaines vidéos
      Alors pour te répondre , de mon côté au début je fessais comme ça
      Mais très vite j’ai abandonné ça m’énervais d’attendre après une touche
      Donc j’ai très vite abandonner tout ce matériel banal et basique
      Dans mon sac je n’ai que des lignes à la perle
      Comme je te l’ai déjà expliqué , il te faut les bonnes perles , il ne suffit pas d’avoir quelques perles , mais il faut du choix …
      Encore une anecdote
      Lors de ma dernière sortie de pêche a l’abbaye , je me suis installé auprès d’un bon pêcheur de chènevis
      de son côté les gardons étaient plutôt rare
      De mon côté après avoir trouvé ce qui leurs fallait comme perle
      C’était parti
      L’autre pêcheur a voulu perler avec des perles de son papa
      Résultat au bon de 30 mm zéro poisson
      C’est vrai qu’il essayait de perler comme moi ,mais ….
      Il lui manquait deux choses la foi et la perle du moment
      Si vraiment tu veux t’y mettre à la perle , lorsque tu auras pris un poisson ou deux au pinkies tu ranges ta canne
      Et tu perles , tu perles , tu perles , et tu observes et tu essayes de comprendre
      Pour l’instant nous sommes presque 70 je pense

Laisser un commentaire

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com