Cet article se sent bien seul sans commentaire(s) postés en bas de page

Cet article a déjà été vu par 72 personne(s) différentes depuis le 23/12/2018

Ma premiere ligne de pêche à la perle

Avant propos

À travers 7 articles, je vais vous expliquer mes 7 premières anecdotes.

La Deuxiéme anecdote : ma première ligne de pêche à la perle.

Première anecdote : ma première rencontre avec des pêcheurs à la perle

Deuxiéme anecdote : ma première ligne de pêche à la perle

Troisiéme anecdote : mon premier essai de pêche à la perle en Sambre

Quatriéme anecdote : mon deuxième test de pêche à la perle a l’abbaye d’aulne.

Cinquiéme anecdote : tour de Sambre pour rencontrer des pêcheurs à la perle.

Sixiéme anecdote : mes premières lignes pour la pêche à la perle.

Septiéme Anecdote : rencontre avec Popol le perleur

Ma toute première ligne de pêche à la perle

Vous vous souvenez de mon article précèdent dont voici le lien, pour ceux qui ne l’auraient pas lu.
Je parle dans cet article de la rencontre avec deux pêcheurs à la perle.
Pour comprendre cette anecdote, il faut aller lire la précédente.
Ensuite revenir a cet article qui parle de ma premiere ligne de pêche à la perle.

Après la rencontre.

Après la rencontre de ces deux pêcheurs à la perle
Le temps a continué à s’écouler.
Cette sortie de pêche était devenue banale, certes avec un petit goût de regret de ne pas avoir demandé de plus amples renseignements concernant cette technique de pêche à la perle.

Mes sorties de pêche pour le reste étaient rythmées comme à l’accoutumée avec des asticots.
Jusqu’au jour ou un pêcheur assez agé a bien voulu me montrer comment pêcher au chènevis
Ben non, je ne savais pas mettre un grain de chènevis à ma ligne
Je pêchais avec une fausse graine.
Je me souviens encore de ses phrases après m’avoir montré comment attacher une graine.
Ses propres paroles que je ne pourrais jamais oublier, d’ailleurs comment les oublier.
Je cite.
Au lieu de regarder la télévision le soir, attaches des graines de chènevis et dans une semaine, tu seras pêché à la graine
Il avait eu raison, une semaine après, je me débrouillais très bien.
Mais même si cela reste une très belle pêche, des fois cela est fatigant de se faire voler

Découverte de cette première ligne de pêche à la perle

Lors d’une mise à jour de mes affaires de pêche, je découvre une ligne pour perler.
La première rencontre avec les deux perleurs est revenue à la vitesse grand V dans ma tête

Après un moment de réflexion, je parviens à me souvenir à qui appartenait cette ligne à la perle.
Il s’agissait d’une personne qui perlait en meuse
Un très bon pêcheur d’ailleurs, qui me l’avait donnée avec tout un tas de choses que j’avais rangé dans un coin de mon appartement

Pourquoi pas, me suis-je dit durant un bref instant
N’y connaissant rien, j’ai commencé par l’analyser de fond en comble.
Je ne saurais plus dire à quoi cette ligne de pêche à la perle pouvait ressembler.
Elle était constituée de plombs ronds et d’un indicateur qui ne ressemblait pas a un flotteur, mais juste un morceau de matière plastique.
Dommage que je n’ai plus cette ligne

Bien entendu, je l’ai sotie de mon brol et je l’ai dupliquée plusieurs fois.
Vous comprennez ce que je comptais faire.
Je vous explique dans ma prochaine anecdote.

Une petite vidéo de 2013 et de mes débuts

Tu peux laisser aussi un commentaire si tu as connu le même genre d’expérience.

Laisser un commentaire

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com