Cet article se sent bien seul sans commentaire(s) postés en bas de page

258 personne(s) aiment cet article depuis le 23/10/2019

Nouveautés

Magnifique pêche à la perle dans le chenal

Pêche dans le Chenal de l’Abbaye d’Aulne

Comme vous le savez tous, je ne pêche plus dans le courant à cette époque de l’année. Je me concentre désormais dans les chenaux, notamment celui de l’abbaye d’Aulne.Ca sera donc dans le chenal de l’Abbaye d’aulne que la pêche sera faite

Chaque année, on observe le même phénomène : les gardons y sont très nombreux. Même si je n’y suis pas encore allé cette année, je compte m’y rendre à nouveau le 23 octobre 2019.
Je ne peux pas dire que c’est mon endroit préféré, car pêcher sans courant n’est pas du tout agréable. Cependant, on y prend du poisson, peut-être même en abondance, du moins pour ceux qui savent perler.
Une fois de plus, je dois me lever extrêmement tôt pour profiter d’une place que j’affectionne et qui est très prisée par les pêcheurs du coin. Comme vous le savez, le premier arrivé est le premier servi.

Mon arrivée sur les lieux

Lorsque j’arrive, il fait encore noir et les températures commencent déjà à chuter. Mais peu importe, je m’empresse d’installer ma chaise pour commencer ma session de pêche. Une fois cela fait, il ne me reste plus grand-chose à faire.
Patience et Préparation pour une technique Éprouvée.
Au bout de seulement 30 minutes, le premier pêcheur arrive et se place à une dizaine de mètres de moi, suivi rapidement par d’autres pêcheurs. C’est incroyable de voir à quel point cet endroit est prisé.

Cependant, je dois encore patienter un peu. Même si le jour se lève, je sais que cela ne sert à rien de pêcher pour l’instant. Après une bonne demi-heure où la lumière commence à apparaître, je commence à préparer mon montage. Je connais parfaitement cette zone de pêche.
Comme toujours, je commence le plus près possible du bord avec ma technique de l’indicateurs, que j’affectionne particulièrement. J’utilise ma perle grise, la 3003, et j’ajoute un plomb pour compenser l’absence de courant. Je veux voir ce que cela donne.

Une pêche en abondance dans le chenal

Et là, quelque chose d’incroyable se produit. Dès mon premier lancer, je capture un gardon. Comme toujours, je le remets à l’eau et je place ma bourriche de manière à faciliter la mise des futurs gardons.

Au deuxième lancer, à peine en bougeant ma Ligne, j’en attrape un autre. Je le décroche, le relance et, très vite, j’arrive à environ 30 gardons. Un pêcheur qui se trouve un peu plus loin vient me voir et entame une conversation. Il ne comprend rien, n’attrape rien, et pourtant, il pêche. Nous discutons un peu de ma technique, et pendant cette conversation, je continue à retirer les gardons à un rythme effréné.

Au bout d’environ 1h30 de pêche, le calme s’installe. C’est probablement un carnassier qui vient de manger. Pour ne pas attendre bêtement, j’essaie de pêcher un peu plus loin, en utilisant deux autres perles. Malheureusement, je n’obtiens plus aucune touche. J’essaie encore une fois plus loin, cette fois-ci je prends quelques gardons, mais la cadence a fortement diminué, à peine 15 poissons par heure.

Une cadence ininterrompue

Finalement, je décide de revenir pêcher près du bord, et les gardons sont apparemment revenus, car je parviens à maintenir une cadence d’environ 30 gardons par heure. Cette situation perdurera pendant plus de 5 heures sans discontinuer.

Parfois, j’ai l’impression que les gardons se trouvent en profondeur et attendent pour remonter. En effet, la perle n’a pratiquement pas le temps de toucher le fond.

Dans ce genre de contexte, je n’agraine pas trop, cela ne sert pas à grand-chose selon moi. Quoi qu’il en soit, j’ai essayé trois autres perles, mais les résultats étaient similaires. Dans des moments comme ceux-là, j’essaie parfois une perle sans germe. Cela fonctionne, je ne peux pas le nier, mais la cadence diminue considérablement.

Conclusion pour cette pêche à la perle dans le chenal

En conclusion de cette sortie de pêche, malgré mon aversion pour la pêche en eaux dormantes, prendre autant de poissons est très satisfaisant. En ce qui concerne les autres pêcheurs sur place, ils n’ont pas pris grand-chose. Le seul qui a réussi à en prendre plus de 100 est un pêcheur de chenevis. Mais comment rivaliser avec la perle lorsque les poissons sont si mordeurs ?

Découvrez l’univers captivant de ma passion sur ma chaîne youtube ! Plongez dans mes aventures de pêche, apprenez mes techniques exclusives et partagez des moments uniques en ma compagnie. Ne manquez pas non plus mon blog et Canablog, vos sources incontournables pour rester à jour avec mes dernières actualités et conseils. Rejoignez-moi dès maintenant pour une immersion passionnante dans le monde de la pêche !

Le membre Phil-le-perleur a été pêcher à Abbaye d'aulne le 23 octobre 2019
dans Sambre
Conditions météorologiques Soleil

Le membre a pêché avec Perle

La durée de la séance de pêche a été de 8h00 pour un total de 225 poissons

La moyenne des captures est de 28 poissons par heure

le détail des prises

225 gardon(s)

Nombre de jours restants pour visualiser les données météorologiques avancées 123 jours.

Pour rappel

Pour continuer à profiter de ce service, il faudra absolument poster 3 sorties de pêche par an avec des photos.

Vous devez être connecté pour voir les conditions météorologiques avancées. Connectez-vous ici.

Laisser un commentaire

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com