Cet article se sent bien seul sans commentaire(s) postés en bas de page

216 personne(s) aiment cet article depuis le 09/09/2014

Nouveautés

Sublime pêche à la perle avec la vidéo sur YouTube

Réalisation d’une vidéo youtube lors de la sortie de pêche

Ce 09 septembre 2014, après plusieurs jours de réflexion, je suis bien décidé à retourner au lieu-dit « Le Trou d’Aulne ». C’est vraiment un endroit magnifique mais très compliqué d’accès.L’occasion une nouvelle fois de réaliser une vidéo sur ma pêche pour YouTube.

Mon réveil sonne bien avant le lever du jour, pas question de perdre du temps lorsque je vais à cet endroit. Encore un peu dans le gaz, je me dépêche pour préparer mon casse-croûte.

Le plus fatiguant est de descendre ma batterie pour camion qui se trouve au 3ème étage sans ascenseur. Cela me demande déjà 2 voyages, puis il me reste encore le reste de mon matériel habituel.

Lorsque tout est enfin au rez-de-chaussée, je me dépêche pour aller chercher ma voiture et tout embarquer. On ne se rend pas compte, mais cela fait déjà plus de 30 minutes que je cours.

Je vais pouvoir me reposer pendant 20 minutes, le temps de me rendre à l’Abbaye d’Aulne.
À présent, je dois tout décharger et faire plusieurs allers-retours vers ma barque qui se trouve à 500 mètres.
Il me reste donc à détacher les amarres, fixer le moteur et bien tout placer dans la barque.

Cela fait déjà presque 2 heures que je suis debout.

Mais hors de question de relâcher la pression, il faut aller jusqu’au lieu-dit « Le Trou d’Aulne », un voyage qui demande encore 30 minutes.

Au fil de l’aube

Lorsque je vois enfin le déversoir du Trou d’Aulne, il est temps de commencer à ralentir afin de me trouver une place où le courant sera de bonne mesure. Cela tombe bien, à ma première halte, je trouve ce que je souhaite.

Sans plus attendre, je stabilise la barque, cela fait plus de 3 heures que je suis debout. Je vous laisse une petite photo, avec ce que je vois lorsque je suis amarré, c’est le lever du soleil.

C’est vrai que 3 heures, c’est long, mais cela en vaut la peine lorsque l’on voit ce genre de décor.

Enfin, je peux commencer à monter ma ligne. Je connais très bien cet endroit, puisque je viens ici de façon assez régulière.

La première chose que je fais est bien entendu de vérifier le fond, je ne vais pas commencer à tout recontrôler, juste un bref coup d’œil. Surtout, ne pas oublier de monter l’épuisette.

Me voila enfin prêt

Me voilà fin prêt pour cette sortie de pêche à la perle. Lors des premiers coups de ligne à environ 2 mètres de la barque, je sens déjà que le poisson est bien présent.

À ce stade, je sais que cela ne sera pas compliqué du tout de trouver ce qui va leur faire plaisir. C’est impressionnant lorsque je pêche avec ma technique de l’indicateur, comme le poisson peut venir toquer dans la ligne.

La première chose que je fais avant de toucher aux plombs dans ce cas bien précis est d’essayer 3 ou 4 sortes de perles. Je réalise quelques coulées avec chacune et j’observe ce qui se passe.

Une histoire de plomb

Si rien ne change, je sais très bien que cela sera une histoire de plombs. Bien souvent, c’est incroyable, un seul plomb en plus ou en moins peut faire une réelle différence.

Ce jour, par exemple, j’ajoute un plomb car il est vrai que le courant va un peu plus vite que d’habitude et au bout de quelques descentes de perles, un premier gardon se laisse prendre. Comme toujours, il retourne à l’eau et ma bourriche est mise à l’eau.

Durant ma sortie de pêche, les gardons s’enchaînent les uns derrière les autres, entrecoupés par 9 brèmes. Tenir une telle cadence n’est pas évident…

Car bien entendu, il y a aussi des fois de la casse avec les bas de ligne. Lorsque vous pêchez à la perle, il ne faut pas avoir peur de changer de plombée ou de perle. Mais il faut surtout y croire en vos changements.

Le plus dur dans la pêche à la perle est le côté psychologique.

Conclusion de cette vidéo youtube de pêche

En conclusion, c’est une excellente sortie de pêche à la perle dans ce lieu mythique du Trou d’Aulne. En 11 heures de pêche, je parviens à capturer 208 poissons, dont 199 gardons et 9 brèmes. Bien entendu, les brèmes, comme à chaque fois, retournent directement à l’eau. Cela nous fait quand même 1 poisson toutes les 3 minutes. Il y a beaucoup de pêcheurs qui sont loin de prendre autant de beaux poissons à l’asticot dans la Sambre en Belgique.

N’oubliez pas de visiter ma chaîne youtube avec mes Vidéos de pêche à la perle, où vous trouverez une multitude d’autres vidéos passionnantes, ainsi que des astuces et des conseils. De plus, j’ai récemment mis à jour mon site blogger ou Canablog, où vous pourrez découvrir les derniers articles et astuces mis en ligne. Ne manquez pas cette opportunité de vous immerger davantage dans ma passion pour la pêche à la perle et d’en apprendre davantage sur les techniques qui fonctionnent le mieux dans ce lieu mythique du Trou d’Aulne.

Le membre Phil-le-perleur a été pêcher à abbaye d'aulne le 9 septembre 2014
dans Sambre
Conditions météorologiques Soleil

Le membre a pêché avec Perle

La durée de la séance de pêche a été de 11h00 pour un total de 199 poissons

La moyenne des captures est de 18 poissons par heure

le détail des prises

190 gardon(s)

9 bréme(s)

Nombre de jours restants pour visualiser les données météorologiques avancées 123 jours.

Pour rappel

Pour continuer à profiter de ce service, il faudra absolument poster 3 sorties de pêche par an avec des photos.

Vous devez être connecté pour voir les conditions météorologiques avancées. Connectez-vous ici.

Laisser un commentaire

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com