Il y a déjà 9 commentaire(s) postés sur cet article en bas de page

Cet article a déjà été vu par 138 personne(s) différentes depuis le 05/10/2023

Le membre Did

a été pêché à Solre/s/sambre le 5 octobre 2023 dans Sambre

Conditions météorologiques Nuageux

Le membre a pêché avec Perle

La durée de la séance de pêche a été de 9h00 pour un total de 134 poissons

La moyenne des captures est de 15 poissons par heure

le détail des prises

123 gardon(s)

10 rotengle(s)

1 gobie(s)

J’aime découvrir des endroits que je n’ai pas encore pêché.

C’est ainsi que j’ai découvert en me promenant le long de la sambre un endroit propice pou perler entre solre/s/sambre et merbes-le-château.

Impatient de l’essayer, je m’y suis risqué ce 5 octobre.

Bonnes conditions, ciel un peu nuageux, pas trop chaud, eaux correctes, peu de courant comme c’est maintenant l’habitude dans la sambre dans ce secteur.

J’ai hâte car je ne connais rien de l’endroit, sondage comme il se doit c’est bon le fond est propre, environ 3,2 de fond à 4m du bord, puis pente progressive jusqu’à une marche d’environ 50cm ou je passe à 3,60 de fond, ensuite à nouveau une pente jusqu’à atteindre 3,90m de fond à 8m du bord.

Je décide de commencer à 4m en pêchant à la ligne flottante classique avec une graine de chanvre.

C’est bon je prends 3 gardons, suffisant pour me dire que le poisson est là, je passe à la perle.

J’ai sur ma ligne une perle de 3mm germes rouge et blanc, cylindrique. Apparement ce n’est pas ce que les poissons recherche aujourd’hui, je chipote et change 3 fois de perle pour revenir à ma préférée une noir 3mm sphérique.

Si c’est ma préférée c’est aussi celle des gardons car ils viennent s’y piquer régulièrement, mais comme toujours il y a des creux et je décide d’allonger un peu, 6m puis 8m.

Je retrouve le poisson à cette distance dans le plus grand fond (les eaux commencent à refroidir et les gardons restent plus au fond). C’est alors le festival un poisson à chaque coulée avec en prime quelques pépéres de 30cm. Même un gobie est venu gouter ma perle.

Je suis pris par cette activité intense et je me rends compte qu’il est déjà 18h, il est temps de replier avec la conviction que la sambre est poissonneuse sur tout son parcours de la haute sambre, que l’on s’installe n’importe ou, si on sait y faire il y a de quoi s’amuser.

9 réflexions sur “Belle pêche d’arriere-saison en sambre

  • Bonjour Did,

    15 poissons par heure, ce qui nous donne un poisson toutes les 4 minutes en tenant compte bien sûr du temps pour chercher, etc.
    De plus, pas trop de courant, je ne peux que te féliciter. Cela me fait un immense plaisir.

    La chose que je regrette, c’est que trop de pêcheurs ne croient pas suffisamment en cette technique.

    Mais il faut dire que lorsque tu arrives sur place, tu as déjà un plan précis de ce que tu vas faire et, tel que je te connais, tu es plutôt méticuleux. Par la suite, il n’y a pas de miracle, le résultat est là.

    Félicitations Did.

    • Bonjour Dalmasso,

      J’ai eu le plaisir de faire ta connaissance au bord de l’eau et effectivement tu semblais intéressé par cette technique de pêche à la perle.

      Si le renseignements que je t’ai donnés ont permis de te lancer dans cette pêche, j’en suis ravi.

      Tu verras, bien sûr, comme pour toute nouveauté, on tatonne un peu au début mais tu te rendras vite compte que c’est la technique reine pour le gardon, et non négligeable, avec l’invasion des gobies ceux-ci s’intéressent peu à la perle, on en prend mais nettement moins qu’en pêche flottante classique.

      Au plaisir de se revoir au bord de l’eau

      Did

      • Bonjour Did,

        Ah, j’adore tes commentaires car tu as vraiment tout compris dans cette technique de pêche à la perle, et j’en suis vraiment heureux. Lorsque je lis tes récits, je m’y retrouve à ta place.

        Néanmoins, il y a un point sur lequel je ne suis pas d’accord avec toi, c’est concernant les gobies.

        Je t’explique les expériences que j’ai menées. Du côté de Landelies et de l’abbaye d’Aulne, il commence à y en avoir énormément. Comme tout le monde le sait, ils viennent de la Meuse, et de ce fait, dans la région d’Auvelais et Tamines, il y en a depuis pas mal de temps.

        Voici ma première expérience à l’abbaye d’Aulne : lorsque je pêche très loin, donc à 12 ou 14 mètres du bord, avec une profondeur de 3 mètres en perlant avec ma technique et où je sais que ma perle touche le fond, aucun gobie. Par contre, si j’ai le malheur de pêcher près du bord, c’est des gobies à la chaîne.

        Autre test, autre similitude : je pêche à Landelies à 12 ou 14 mètres du bord, gobies sur gobies, mais le fond est d’environ 2 mètres. Dans le bord, c’est encore pire. Ma compagne, qui ne sait pas perler, en a capturé il y a deux ans, à 1 mètre du bord, sans agrainer, sans amorces et à la perle, 52 gobies en 4 heures de temps.

        Encore un test à l’abbaye d’Aulne : le fond est régulier, d’environ 1 mètre, du bord comme plus loin. Si on a le malheur de pêcher sur le fond, la perle n’a pas le temps de se positionner.

        Encore un test à Auvelais à 7 mètres du bord, profondeur de 4.5 mètres, aucun gobie. Je n’ai pas pensé à tester près du bord.

        Dans le canal, à 9 mètres, à une profondeur de 4 mètres, aucun gobie.

        Alors, j’en déduis que les gobies se tiennent près du bord à une faible profondeur.

        Je peux te garantir que les gobies sont très friands de perles. D’ailleurs, l’an prochain, j’en ferai une démonstration. Malheureusement, cette année, j’ai dû faire un gros coup de nettoyage dans mes deux sites.

        J’attends ton retour.

        Cordialement,

    • Bonjour Dalmasso,

      Sois le bienvenu parmi nous. Avant de te plonger corps et âme dans cette technique de pêche à la perle, prends le temps de bien lire les articles du site. Il y a énormément d’informations. Mais aussi, comme je le répète sans cesse, il faut absolument prendre en considération nos amis les poissons, surtout dans le cas de grosses prises.

      Donc, pas de gros poissons tels que brèmes, carpes, barbeaux mélangés avec les gardons. Ceci afin de ne pas écraser nos amis les gardons. Les gros poissons, remets-les directement à l’eau.

      Tout cela dans le respect de la nature et de la faune. D’avance, je te remercie.

      Cordialement,

  • Bonjour Phil,

    J’ai livré mes observations concernant les gobies, mais au vu de tes experiences je ne suis peut-être pas complètement dans le vrai.
    Je suis d’accord avec toi sur un point c’est que le gobie se rencontre plus fréquemment sur le bord en faible profondeur.
    Néanmoins, je te livre en priorité avant que je ne poste ma sortie de pêche mon expérience de ce jeudi 19 octobre dans la sambre à erquelinnes.
    Je pêche avec mon copain et nous sommes éloignés de 10m l’un de l’autre. Nous pêchons quasiment à la même distance (9m). 4m de profondeur.
    Je pêche à la perle et lui à la ligne flottante avec chenevis, sureau, froment.
    Je prends 69 poissons dont 5 gobies et lui se désespère à force d’enchaîner les gobies, quelques gardons mais en moyenne pour 5 poissons il a 4 gobies et 1 gardon.
    D’ou ma conclusion, et j’ai déjà observé ce scénario plusieurs fois, que le gobie se trouve même à plus grand profondeur et plus au large.
    Par contre comment expliquer que j’en prends peu à la perle????
    A méditer!!!!
    Mes amitiés
    Did

    • Bonjour Did,

      Je vois que tu te portes à merveille. Bientôt, nous allons nous rencontrer à nouveau. Alors, je vais te donner l’explication concrète. Je pense que tu pratiques la pêche à la perle avec la versaile surplombée, sauf erreur de ma part…

      En utilisant cette technique, bien souvent, ta perle n’a pas le temps de toucher le fond avant que tu donnes ce petit mouvement pour faire remonter la versaile. Par contre, avec ma technique, je sais que ma perle viendra toucher le fond si je le décide ainsi.

      Cela me rappelle encore une anecdote d’un ami qui perle aussi avec une versaile surplombée. Il me dit : « Je ne comprends pas, je suis à 40 cm du fond et je prends des gobies. » Je lui explique que cela est impossible. Mais voulant en avoir le cœur net, je demande de me prévenir lors de sa prochaine sortie de pêche afin que je puisse m’en rendre compte par moi-même.

      De suite, j’ai compris ce qui se passait. La versaile coulait beaucoup trop profondément et il mettait trop de temps pour remonter sa versaile, donc la perle restait sur le fond.

      Dans quelques semaines, je vais aller pêcher de ton côté et nous ferons des expériences. Mais crois-moi sur parole, les gobies sont très friands des perles.

      Ce qui me surprend dans ton commentaire, c’est que des gobies se trouvent à une telle profondeur… car personnellement, je n’en ai jamais capturé. Mais bon, dans la pêche, tout reste possible. Cela pourrait-il remettre ma théorie en doute ? L’avenir nous l’apprendra.

      Toutes mes amitiés, Did.

  • Bonjour Phil,
    Merci de tes commentaires toujours tres instructifs.
    Mais, je pense que humblement il faut reconnaître que l’on ne perçoit pas toujours tous les éléments et que ce que l’on croyait acquis et compris s’avère inexact le lendemain.
    Déjà, pour perler j’utilise, comme toi la technique avec un petit indicateur sans versaille surplombée et je règle pour que ma perle démarre sa remontèe dès qu’elle est au fond.
    D’autre part, une constatation qui vient bouleverser mon commentaire précédent, mon copain est retourné pêcher au même endroit le vendredi 20 octobre (donc le lendemain de notre pêche en duo), et il n’a pris aucun gobie en pêchant à la ligne flottante classique alors que la veille en pêchant exactement de la même manière il enchaînait les gobies.
    Comprenne qui pourra!!!!!!!
    Je suis heureux de voir que tu as l’intention de revenir pêcher avec moi, tu sais que ce sera toujours avec grand plaisir.

    Mes amitiés

    Did

    • Bonjour Did,

      Je ne peux pas te donner tort, tu as entièrement raison sur de nombreux points.
      Cela me fait plaisir que tu utilises la technique avec l’indicateur.

      C’est vrai que la pêche est une science qui n’est pas exacte, car aussi voraces peuvent être les gobies, des fois ils font la bouche fine. Regarde l’an passé, pas un seul gobie. Étrange quand même…

      Quoi qu’il en soit, je trouve toujours cela très intéressant de pouvoir échanger nos expériences et nos tests.

      Toutes mes amitiés,

      Phil

Laisser un commentaire

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com