Il y a déjà 2 commentaire(s) postés sur cet article en bas de page

273 personne(s) aiment cet article depuis le 14/10/2016

Sorties de pêche à la perle

Comment agrainer avec du chènevis dans la pêche

Didier souhaite retourner à l’Eau d’Heure !

A l’occasion d’une de ces premières sorties de pêche de 2016, Didier veut déjà retourner dans la rivière de l’Eau d’Heure. Mais comme je lui explique a chaque fois agrainer au chènevis est différent d’ un endroit a l’autre

Le jour sera le 14 octobre 2016.

De mon côté, je ne suis pas très chaud pour y aller avec tous ces rats et ces bassinées. Mais bon, j’y vais pour faire plaisir à Didier.

Le lieu du rendez-vous sera sur place bien avant le lever du soleil pour être sûr d’avoir cette place que l’on adore, et donc personne ne sait venir nous déranger.

L’importance de bien agrainer avec le chènevis

Lorsque j’arrive, Didier est déjà sur place depuis un petit moment. Il a bien suivi les consignes, puisque sa chaise pliante trône au milieu de la place.

Le temps d’échanger quelques mots et nous allons déjà déposer nos affaires au bord de l’eau. Les rats sont toujours aussi présents que l’année passée, de ce côté rien n’a changé.

Malgré le vacarme du quartier à cette heure, tout le monde dort, il fait donc très calme.

Assis dans nos chaises respectives, on continue à discuter. Mais impossible de résister à monter nos lignes. Bien avant le lever du soleil, nous commençons à agrainer de façon régulière, mais par petites quantités. Nous savons très bien que l’agrainage est capital, mais cela ne peut pas être fait n’importe comment.

Dans notre mélange, il y a du chènevis et du froment. Pour cet endroit, toutes les deux ou trois minutes, nous agrainons une dizaine de graines de ce mélange.

Pêcher sans oublier de continuer a agrainer au chènevis

Lorsque l’heure arrive pour commencer à pêcher, la place est déjà bien agrainée depuis plus d’une heure.

Bien évidemment, cela ne rate pas, déjà lors des premières coulées, nous sentons que le poisson est bien présent. Les touches se succèdent, mais impossible de les prendre.

Didier a tendance à s’emporter, mais je dois lui expliquer une nouvelle fois que cela est normal, qu’il faut attendre encore un peu. Le jour doit bien être levé, on sent très bien que l’on passe à travers leurs bancs avec nos hameçons.

Mais une fois que le signal du premier gardon est donné, c’est parti. Nous savons très bien que nous risquons d’en attraper que durant quelques heures, il faut donc ne pas traîner pour en prendre un maximum. Très vite, j’en ai déjà 5, alors que Didier a du mal.

Ah ben oui Didier, c’est plus comme l’an passé dans l’eau dormante où tu as fait un sacré record.

Bien agrainer avec du chènevis et du froment

Je demande à Didier de voir sa ligne et de la comparer avec la mienne. Je dois modifier de petits détails, mais cela ne suffit pas. Sur le temps que je prends 4 gardons, Didier en capture un seul.

J’ai ma petite idée sur le problème de cette technique de l’indicateurs, car tous les deux nous utilisons cette technique. Je pense que cela est dû à l’inclinaison et la vitesse du mouvement et aussi à la nervosité de la personne. Didier a plus tendance à trembler un peu, il n’aime pas perdre hihihi.

Quoi qu’il en soit, il faut absolument agrainer à chacune de nos coulées. On doit essayer de maintenir le banc de gardons, mais j’explique bien à Didier où il doit lancer son mélange et surtout ne pas trop agrainer. Lorsque le poisson est présent, cela ne sert à rien d’agrainer de trop, car une partie des graines pourrait très bien partir avec le courant.

Nous devons être sûrs que les gardons ne suivent pas les graines trop longtemps dans le courant. D’ailleurs, lorsque nous arrivons, nous ne lançons jamais deux ou trois poignées de chènevis. On doit agrainer de façon continue. Cela m’a toujours bien fait rire dans le courant lorsque les pêcheurs arrivent et balancent 2 ou 3 poignées de graines de chènevis, et ensuite commencent à monter leurs lignes. Je me demande bien quel est l’intérêt d’une telle démarche. D’après vous, que va faire le poisson ? Aller sérieusement, je vous le donne en plein dans le mille, il va suivre les graines.

Notre sortie de pêche continue malgré les bassinées

Notre sortie de pêche continue malgré les bassinées qui, à chaque fois, nous permettent de nous reposer 10 minutes. Mais dès que cela est possible, de nouveau, on doit pêcher. Les heures passent, et les gardons ne semblent pas diminuer en activité. Puis soudainement, encore une bassinée, elle sera la dernière, car directement après celle-ci, le calme s’installe. De mon côté, j’ai déjà compris que la pêche est terminée, on peut ranger nos affaires. Didier lui, de nouveau dans un élan, veut encore insister, je le laisse faire pendant que moi, je replie mes affaires. Je peux pas dire qu’il ne prend plus rien, mais prendre un gardon toutes les 15 minutes, cela n’a plus rien d’attirant. Didier comprend aussi après une heure.

Conclusion de cette sortie de pêche

Comme presque à chaque fois, les gardons sont super actifs durant les premières heures, et ensuite cela se termine assez brutalement. Que se passe-t-il au juste ? Est-ce le banc qui passe le matin et ensuite le soir le banc repasse dans l’autre sens ? Ou alors un carnassier dans le coin ? Je pencherais plutôt vers la première solution. Le résultat de ces 4 heures de pêche est de nouveau assez phénoménal, puisque je réussis à capturer 82 poissons, dont 78 gardons et 4 brèmes. Didier, lui, de son côté, malgré l’heure en plus, a attrapé 52 gardons et 3 belles brèmes. Comme toujours et en tant que pêcheurs responsables, les brèmes sont remises à l’eau de suite. encore une fois u peux constater que bien agrainer au chènevis est important.

Les réseaux sociaux

En outre, je tiens à vous informer que je possède une chaîne youtube dédiée à la pêche à la perle. Je partage mes aventures et découvertes passionnantes. Sur cette chaîne, vous pourrez retrouver des vidéos captivantes mettant en lumière les meilleures techniques de pêche, des conseils pratiques. Ainsi que des récits de mes expériences inoubliables au bord de l’eau. N’hésitez pas à vous y abonner pour connaitre toutes les nouvelles publications et pour rejoindre une communauté de passionnés de la pêche à la perle.

Par ailleurs, je tiens également un blog sur la pêche à la perle, où je partage régulièrement des articles détaillés sur divers sujets liés à cette passion qui nous anime. Vous y trouverez des récits de sorties de pêche, des conseils pour améliorer vos performances, des informations sur le matériel et bien plus encore. Je vous invite à découvrir cet espace virtuel où la passion pour la pêche à la perle se traduit en mots et en partages enrichissants.

Le membre Phil-le-perleur a pêché à Marchienne-au pont le 14 octobre 2016
dans Eau d'heure
Conditions météorologiques Soleil
Le membre a pêché avec Perle

La durée de la séance de pêche a été de 4h00 pour un total de 82 poissons

La moyenne des captures est de 21 poissons par heure

le détail des prises

78 gardon(s)

4 bréme(s)

Nombre de jours restants pour visualiser les données météorologiques avancées 67 jours.

Pour rappel

Pour continuer à profiter de ce service, il faudra absolument poster 3 sorties de pêche par an avec des photos.

Vous devez être connecté pour voir les conditions météorologiques avancées. Connectez-vous ici.

2 réflexions sur “Comment agrainer avec du chènevis dans la pêche

  • Salut Philippe,

    Je ne sais pas si tu recevra ce mai lvia ma messagerie orange(dis le moi),c’est pour ça que je te l’envois également sur Facebook.Je suis allé pêché en Meuse au port a Stenay.Ici beau temps aujourd’hui,4 heures de pêche et 41 poissons(37 en perlant)malgré l’eau assez trouble(pêche a 4m).(perle 3023et 3069).Je vais essayer de t’envoyer des photos,mais je ne suis pas un spécialiste de l’informatique.Les sensations n’ont rien a voir avec la pêche a la ligne normale.Je me suis bien amusé,mais je rate beaucoup de touches je trouve.Une chose est sur,je vais m’y mettre a fond.

    Encore mercipour tes conseils.

    Bonne soirée.

    Jacques

    • Salut Jacques

      j’ai très bien reçu ton message par voie normal

      ah ben c’est du tout bon cela …

      cela fait du 10 poissons heures pas mal pour un début …

      Pour ce qui est des ratés je pense aussi d’avoir expliqué ce que tu pouvais faire …

      A partir du moment ou tu en rates beaucoup tu dois absolument chercher a comprendre

      première chose le scion il ne fouette pas ?

      Les autres conseils ils ne seront donner par mail

      bah pour les photos tu peux ajouter ta sortie de pêche et ensuite uploader assez facilement les photos

      Pour ce qui est des sensations ce n’est que le début une fois que tu auras le tour , tu vas devenir une star mdrrrrrr

      Et les autres pécheurs ils prenaient aussi ?

      y a t il eu des curieux

      Je suis super content que tu vas d’y mettre a fond dans cette pêche

      avec plaisir pour les conseils

      Bon dimanche

Laisser un commentaire

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com