Cet article se sent bien seul sans commentaire(s) postés en bas de page

267 personne(s) aiment cet article depuis le 01/11/2014

Sorties de pêche à la perle

Exceptionnelle pêche à la perle avec des gardons hors normes

Des gardons de 39 cm hors normes

Ce premier novembre 2014 allait marquer une sortie de pêche à la perle dans la rivière de l’Eau d’Heure à Marchienne d’une manière tout à fait exceptionnelle, suite à plusieurs records établis le même jour. Ce sont bien des gardons de 39 cm hors normes qui sont sortis de l’eau

Je ne sais pas quel vent m’a poussé à cet endroit, mais c’est comme le lotto, on ne gagne le gros lot qu’une seule fois dans sa vie.

Cette sortie de pêche à la perle allait devenir la journée de tous mes souvenirs. Mais j’étais encore loin, très loin de me douter de ce qui allait m’arriver.

Je te vois frétiller sur ton canapé pour lire la synthèse de cette sortie de pêche à la perle.

L’Eau d’Heure pour des gardons hors normes

Comme toujours, je me lève très tôt, quoique pour le premier novembre, il fait relativement froid et le soleil n’est pas trop pressé pour se lever.

Ma place, dont j’ai pu bénéficier tout au cours de l’année, est déjà occupée lorsque j’arrive. C’est dommage, mais certains pêcheurs pensent que c’est la place qui va faire la pêche. Mais dans cette rivière, je peux vous assurer que cela n’est pas du tout le cas. Quoi qu’il en soit, je m’installe un peu plus loin.

Il fait vraiment froid ce jour, je n’en connais pas la température. Il faut être fou pour venir si tôt en ce début de mois de novembre.

Ne connaissant pas trop le fond de ce spot, je commence par un sondage précis, cela est très important.

Aucune perle ne fonctionne sur cet endroit

Sans grande conviction, je commence mes premières coulées avec mes perles habituelles. Chose vraiment étrange et incroyable, aucune de mes perles ne fonctionne. Les autres pêcheurs installés autour de moi capturent de temps à autre un gardon, mais ayant une taille de moins de 10 cm.

Je vous assure qu’à ce moment, on se remet en question . En effet on se pose une multitude de questions, en commençant par celle de savoir ce qui a bien pu se passer lorsque vous passez toutes vos perles les unes derrière les autres. Notament en modifiant le nombre de plombs et que rien ne fonctionne. Votre côté psychologique en prend un fameux coup.

La baie de surreau lors de cette pêche à la perle

Durant presque deux heures, j’essaie tout ce que je peux, c’est incroyable comme c’est possible que rien ne fonctionne. Me laissant guider par mon désespoir, je mets ma ligne à la perle sur le côté et comme je suis toujours en possession de ma ligne traditionnelle avec un moulinet, je me décide à tester quelques coulées avec une baie de sureau.

C’est à ce moment que l’impensable arrive. Au bout de la 3ème coulée, enfin, un gardon se laisse prendre. La première chose qui me vient en tête est qu’il s’agit sûrement d’un gardon complètement perdu.

Fort de cette expérience, je recommence quelques coulées et de nouveau, un autre gardon. Cela semble incroyable, mais un troisième se laisse avoir. S’en est trop, je dois reprendre ma ligne à la perle et tester autre chose. Justement, comme par magie, je viens de réaliser des nouvelles perles dont une noire hexagonale avec deux germes blancs. C’est le moment ou jamais de l’essayer.

Incroyable des gardons de 39 cm capturés

À croire ou pas, à croire, mais en fin de coulée, un gardon se laisse enfin prendre au jeu de la perle. J’en aurais bien pleuré de soulagement et cela après presque 2h30 de pêche. Comme quoi, il ne faut jamais dramatiser.

Mais bon, la même chose que tout à l’heure, je pense que cela est vraiment un coup de pot. Je relance ma ligne et exactement au même endroit, je capture le gardon suivant. Les chances de croire que cela est lié au hasard commencent à diminuer en moins. Bien évidemment, dans de telles circonstances, la confiance en soi renaît très rapidement.

Avec la prochaine coulée et encore une fois au même endroit, je sens que j’ai accroché quelque chose de puissant. Le combat est rude et pas évident, je ne suis équipé qu’avec du 10/100. Mais au bout de quelques minutes, j’aperçois enfin ce premier gardon hors norme. Mon stress monte, car je ne veux surtout pas le perdre. Après l’avoir mesuré, force est de constater qu’il affiche une taille de 39 cm, cela est vraiment phénoménal pour un gardon. Jamais encore à cet endroit j’ai eu l’occasion d’en prendre des pareils.

Avec ce nouvel spécimen dans ma bourriche, je continue à perler et à chaque fin de coulée, au même endroit, boom, cela se termine par un nouveau gardon. Bien évidemment, comme à chaque fois, la curiosité des autres pêcheurs les pousse à venir me rendre visite.

La perle noire hexagonale et les gardons hors normes

Je peux vous assurer que prendre de tels gardons hors normes, cela se remarque très fort. Mais c’est dommage que l’heure avance si vite avec une telle folie de gardons. Après avoir placé cette perle noire hexagonale sur mon bas de ligne, il a été impossible de réaliser une seule coulée sans rien prendre. Je dois dire que c’est bien une des premières fois où les gardons sont aussi fous toute la journée.

L’épuisette, en tout cas, a bien joué son rôle, et une chance que je ne l’avais pas oubliée. C’est bien une chose à toujours devoir surveiller que l’on possède bien avant de partir pêcher.

La conclusion de ces gardons hors normes

Après un début très compliqué, où durant plus de 2h00 je n’ai rien senti du tout avec les perles que j’utilise habituellement. Tout a basculé avec cette perle hexagonale noire avec deux germes blancs.

D’après les dires du voisin qui vient promener son chien plusieurs fois par jour dans ce quartier, il ne connait personne qui a réalisé le record que je vais vous donner. Cela sera surement mon record absolu pour cet endroit, il me sera impossible de faire mieux. En 8h00 de pêche, ce ne sera pas moins de 204 gardons que j’aurais capturés. Attention je vous parle bien de poissons dépassant pour la plupart la taille de 22 cm, dont 5 gardons de 39 cm. Cela nous fait en comptant les 2h30 où j’ai cherché, 23 poissons à l’heure.


Je ne sais pas si vous parvenez à vous imaginer la cadence que cela a pu être en utilisant l’épuisette 1 gardon sur deux. J’ai eu à peine 2 minutes pour lancer ma ligne, capturer le gardon, le décrocher et remettre ma ligne à l’eau. Ce jour-là, un pêcheur de chenevis n’aurait tout simplement pas pu tenir la cadence. Le poids total de la bourriche fait tout de même 25 kilos. Une chance qu’un ami de pêche était là pour m’aider à soulever la bourriche qui s’est même déchirée face au poids de ces gardons.
Je n’en reviens toujours pas de la capture de ces gardons de 39 cm hors normes lors de cette sortie de pêche à la perle.

Bien entendu, tout ce beau petit monde est retourné à l’eau.

Les réseaux sociaux

Sans plus attendre, apprends-en plus sur cette technique de pêche à la perle, inscris-toi pour en profiter. Si tu veux découvrir ma chaîne youtube et ses centaines de vidéos, cela est possible aussi. Il n’y a pas si longtemps de cela, j’ai également réalisé un blog où tu pourras me suivre en temps réel. Mais aussi la mise à jour de mes différents articles.

Le membre Phil-le-perleur a pêché à Marchienne-au-pont le 1 novembre 2014
dans Eau d'heure
Conditions météorologiques Soleil
Le membre a pêché avec Perle

La durée de la séance de pêche a été de 9h00 pour un total de 204 poissons

La moyenne des captures est de 23 poissons par heure

le détail des prises

204 gardon(s)

Nombre de jours restants pour visualiser les données météorologiques avancées 68 jours.

Pour rappel

Pour continuer à profiter de ce service, il faudra absolument poster 3 sorties de pêche par an avec des photos.

Vous devez être connecté pour voir les conditions météorologiques avancées. Connectez-vous ici.

Laisser un commentaire

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com