Cet article se sent bien seul sans commentaire(s) postés en bas de page

252 personne(s) aiment cet article depuis le 04/08/2013

Sorties de pêche à la perle

La passion de la pêche à la perle dans l’eau d’heure

Une véritable passion pour la pêche à la perle

Je suis devenu tellement accro à la rivière l’Eau d’Heure à Marchienne. D’ailleurs a chaque fois que j’y vais, c’est un véritable enchantement. La beauté paisible de l’endroit et la possibilité d’attraper de magnifiques gardons m’ont complètement séduit. Ainsi les jours où je peux me rendre au bord de l’eau sont devenus mes meilleurs moments de détente et d’évasion.cette passion pour la pêche à la perle est terrible .

Le processus de pêche lui-même est devenu une véritable passion pour moi. Je me suis perfectionné dans l’utilisation de mon matériel, en ajustant ma technique et en choisissant les perles les plus appropriées. Lorsque j’e vois’apercois mon indicateurs bouger, mon cœur s’emballe d’anticipation. En effet c’est un mélange d’excitation et de concentration intense, car chaque lancer de Ligne pourrait être celui qui m’offrira un gardon exceptionnel.

Le détail de la pêche à la perle et sa passion

Si bien que au fil du temps, j’ai appris à apprécier chaque détail de la pêche à la perle. Observer la surface de l’eau, anticiper les mouvements des poissons, sentir la tension dans la Ligne… Tout cela contribue à rendre chaque instant sur cette rivière unique et spécial. En harmonie avec la nature, je ressens une connexion à un monde secret et mystérieux.

Mais malheureusement, tout n’est pas toujours idyllique. En effet la jalousie et les commérages se sont infiltrés parmi les pêcheurs. Certains remettent en question mes exploits, affirmant que je m’invente des bourriches et que mes prises sont exagérées. Cela m’a profondément attristé et m’a poussé à prendre des mesures pour prouver la véracité de mes exploits.

J’ai donc investi dans une caméra de qualité afin de documenter mes parties de pêche. Désormais, chaque sortie sera enregistrée en vidéo, permettant à tous de voir l’authenticité de mes prises. J’ai même créé ma propre chaîne youtube, où je partage mes aventures et donne des conseils aux autres passionnés de pêche.

Une régle stricte

Cependant, je me suis fixé une règle stricte : Ma bourriche ne restera pas plus de 2 mm hors de l’eau, afin de préserver les poissons qui y seront détenus. Je fais déjà très attention, j’utilise deux bourriches pour séparer les poissons et éviter qu’ils ne s’écrasent les uns sur les autres. Les brèmes et autres poissons volumineux qui ne sont pas des gardons, comme les chevesnes, les tanches ou les carpes même avec une taille adéquate, seront immédiatement remis à l’eau. C’est ma devise.

C’est incroyable de devoir faire cela à cause de la jalousie, mais ce n’est pas nouveau. L’un des tout premiers pêcheurs à la perle que j’ai rencontré m’avait formellement prévenu.

Ainsi pour cette sortie de pêche, comme toujours, elle commencera très tôt le matin. Et cette bourriche de magnifiques gardons dépasse largement mes attentes. Ce ne seront pas moins de 147 gardons pour un poids de 12,5 kilos, capturés en seulement 6 heures. Excusez-moi du peu, mais tout de même, cela équivaut à environ 25 gardons par heure.

La pêche aux gardons reste ma spécialité, et j’ai perfectionné ma technique au fil des mois. J’utilise des indicateurs sensibles et des perles de 3 mm qui me permettent de détecter la moindre touche. C’est une méthode efficace qui m’a permis d’obtenir des résultats remarquables.

L’objectif

Mon objectif est de montrer cette rivière et la richesse de sa faune aquatique. Je souhaite inspirer les autres pêcheurs à explorer ces eaux et à vivre des expériences similaires. Il n’y a rien de plus gratifiant que de partager sa passion avec les autres et de créer une communauté où l’on peut s’entraider et se motiver mutuellement.

En définitif

En définitive, cette histoire, malgré ses aspects troublants, m’a permis de grandir en tant que pêcheur et en tant qu’individu. Elle m’a appris à rester fidèle à ma passion, à ignorer les critiques infondées et à persévérer dans mes efforts. Je continuerai à explorer la rivière l’Eau d’Heure avec enthousiasme et détermination, en espérant que chaque nouvelle sortie de pêche m’apportera des moments de bonheur et de découverte inoubliables.

N’oublie pas d’aller voir ma chaine blogger

Le membre Phil-le-perleur a pêché à Marchienne-au-pont le 4 août 2013
dans Eau d'heure
Conditions météorologiques Soleil
Le membre a pêché avec Perle

La durée de la séance de pêche a été de 6h00 pour un total de 147 poissons

La moyenne des captures est de 25 poissons par heure

le détail des prises

147 gardon(s)

Nombre de jours restants pour visualiser les données météorologiques avancées 68 jours.

Pour rappel

Pour continuer à profiter de ce service, il faudra absolument poster 3 sorties de pêche par an avec des photos.

Vous devez être connecté pour voir les conditions météorologiques avancées. Connectez-vous ici.

Laisser un commentaire

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com