Cet article se sent bien seul sans commentaire(s) postés en bas de page

229 personne(s) aiment cet article depuis le 18/04/2018

Nouveautés

Ma routine de pêche à la perle du 18 avril 2018

Une Aventure de pêche à la perle et de passion

Ce jour-là, j’ai décidé de me rendre à l’Abbaye d’Aulne, un lieu que je connais depuis plus de 5 ans. Comme le temps passe vite ! Au fil des années, j’ai continué à améliorer mes montages. Je pense que c’est comme dans la vie : si vous ne faites que danser, vous deviendrez un professionnel de la danse. Si vous ne faites que jouer aux échecs, vous deviendrez un grand champion. En revanche, si vous touchez à un peu de tout, vous serez bon dans tous les domaines, mais pas spécialisé. La pêche à la perle reste une routine

C’est ce qui m’arrive, car je ne fais que perler depuis des années maintenant, et je peux vous dire qu’à chaque sortie, je comprends et découvre de nouvelles choses. Il faut oser provoquer le changement, et ce changement doit se produire non pas lorsque ça ne mord pas, mais lorsque ça mord.

Surtout, ne vous découragez pas, car celui qui sait attendre verra le succès lui sourire.

Retour sur notre sortie

Revenons à notre sortie de pêche. Je ne possède toujours pas de barque à cet endroit, je dois donc pêcher depuis le quai, ce qui me désavantage d’environ 1,50 mètre par rapport aux autres pêcheurs.

Dans les barques, il y a deux bons pêcheurs qui ont déjà fait leurs preuves. Lorsque j’arrive le matin, ils ne sont pas encore présents. Je décide de m’installer entre les deux barques, ce n’est pas toujours facile de s’installer confortablement avec un minimum de matériel.

La première chose que je fais lorsque tout mon matériel est prêt, c’est de jeter un œil sur le niveau de l’eau. C’est parfait, ça n’a pas bougé depuis la dernière fois. Pas besoin de regarder sur toute la coulée et à des distances plus longues, je connais l’endroit par cœur. Ce jour-là, je ne vais pêcher que pendant 6 heures, c’est-à-dire jusqu’à midi.

Ma routine de pêche à la perle est toujours la même

Au début, c’est souvent le même refrain, je dois chercher où se trouve le poisson. Lors de ma première coulée, je ressens déjà des touches dans la ligne sans avoir eu besoin de grainer. Très bien, sans plus attendre, je remets un manchon et je remarque que c’est pareil un peu plus loin. Sur ma lancée, je remets un manchon et je remarque que le poisson est présent sur toute la largeur.

Je ne vais pas me casser la tête, je choisis la solution la plus simple, c’est-à-dire le plus près possible de la berge. Cela se limite à deux manchons. Je confirme que le poisson est présent. Tout d’abord, je passe en revue ma dizaine de perles. Cela se passe assez vite, car j’effectue 3 coulées par perle. Je remarque que deux perles sortent de l’eau et que j’accroche le poisson. Donc, pour cette journée, je vais pêcher avec ces deux perles. Depuis mon arrivée, environ 45 minutes se sont déjà écoulées.

Le rajout de plombs

Je rajoute deux plombs à ma ligne et je commence une nouvelle coulée, et sans attendre, un premier gardon sort de l’eau. C’est déjà très bien et je suis satisfait. Je relance ma ligne et aussi vite, un deuxième gardon mord. Les gardons s’enchaînent les uns derrière les autres.

Vers 10 heures, André et Michel débarquent après avoir installé leur matériel. André pêche au chenevis, tandis que Michel essaie un peu de tout, mais principalement la perle. Ils commencent tous les deux à capturer des poissons, mais n’arrivent pas à s’aligner sur mon rythme. Le temps passe très vite, et en même temps, les touches et les gardons se font de moins en moins nombreux. La cadence diminue de tous les côtés.

Vers 13 heures, après 3 heures de pêche, je décide de ranger les armes. André et Michel font de même.

Le résumé de cette routine de pêche à la perle

En résumé de cette sortie de pêche à la perle et de ma routine, les gardons étaient vraiment présents. J’ai simplement dû chercher pendant près d’une heure, mais par la suite, cela a été récompensé puisque j’ai réussi à capturer 103 poissons en 6 heures de pêche, ce qui fait quand même une moyenne de 17 poissons par heure. À ce rythme, on n’a pas vraiment le temps de se reposer.

Si vous souhaitez vivre ces moments captivants et découvrir plus de vidéos de mes sorties de pêche, je vous invite vivement à consulter ma chaîne youtube dédiée. Vous y trouverez des heures de contenu, des astuces, des techniques et des aventures palpitantes. Assurez-vous également de visiter mon blog sur Canalblog pour rester informé des dernières actualités de la pêche. Vous pouvez même participer en partageant vos propres expériences et sorties de pêche. Rejoignez notre communauté passionnée dès maintenant et explorez le monde fascinant de la pêche à travers nos contenus en ligne.

Le membre Phil-le-perleur a été pêcher à Abbaye d'aulne le 18 avril 2018
dans Sambre
Conditions météorologiques Soleil

Le membre a pêché avec Perle

La durée de la séance de pêche a été de 6h00 pour un total de 103 poissons

La moyenne des captures est de 17 poissons par heure

le détail des prises

99 gardon(s)

4 bréme(s)

Nombre de jours restants pour visualiser les données météorologiques avancées 123 jours.

Pour rappel

Pour continuer à profiter de ce service, il faudra absolument poster 3 sorties de pêche par an avec des photos.

Vous devez être connecté pour voir les conditions météorologiques avancées. Connectez-vous ici.

Laisser un commentaire

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com