Cet article se sent bien seul sans commentaire(s) postés en bas de page

217 personne(s) aiment cet article depuis le 11/06/2015

Nouveautés

Magnifique pêche à la perle du 11 juin 2015

Une journée de pêche en barque avec Cary

Ce 11 juin 2015, le rendez-vous est donné pour une sortie de pêche à la perle avec Cary, un ancien collègue de travail. Cary est une personne très minutieuse et méticuleuse, mais également un très bon pêcheur de chenevis quand il le souhaite.

Nous nous sommes donné rendez-vous assez tôt à l’abbaye pour profiter pleinement de cette agréable journée qui s’annonce. Je suis le premier arrivé sur place. Cary, comme à son habitude, arrivera bien après moi, en prenant tout son temps. On ne peut pas lui donner tort. La chose qu’il oublie, c’est que je l’attends pour avancer la barque. En effet, il est impossible de pêcher dans le bord à cet emplacement, le fond est beaucoup trop irrégulier.

Lorsque j’aperçois enfin Cary, tout est déjà prêt pour avancer la barque. À peine Cary dans la barque que nous commençons les manœuvres pour nous rendre à l’endroit convenu. On ne doit pas ramer, mais juste tirer sur des chaînes pour amener la barque où nous aurons un beau fond bien régulier.

Pêche à la perle compliquée avec le vent et Cary

Les premières coups de lignes, aussi bien au chènevis que pour ma part à la perle, sont désastreux. De plus, le vent se mêle à la partie, ce qui complique encore plus cette sortie de pêche.

Cary sera le premier à relever un tout petit gardon, pourtant il pêche au chènevis, mais doit bien vite se rendre compte qu’avec le vent, cela est impossible de pêcher correctement. Il décide donc de changer de flotteur.

De mon côté, je suis fidèle à ma technique de mon indicateurs. Malgré le fait que je change de plombée en ajoutant ou en retirant des plombs, cela ne change pas grand-chose. Même lors de l’essai de perle, rien de bien particulier ne se produit. De temps en temps, un gardon se laisse bien tenter, mais nous sommes loin, très loin des folies des grands jours. De plus, ce vent est assez désagréable.

Une approche stratégique et réfléchie

N’oublions pas que la perle n’est pas l’esche par excellence et magique. Il y a des fois où le poisson boude et ne veut rien savoir. Lors de sortie de pêche de ce style, il vaut mieux, au bout d’un moment, se résigner. En fait, en commençant votre sortie de pêche à la perle, vous devez vous donner un plan et surtout ne pas commencer à faire n’importe quoi. Il est très important de faire les choses dans l’ordre, comme par exemple commencer à prendre le fond, puis déterminer les perles que l’on va essayer pour cet endroit.

Le plus simple lorsque l’on est débutant est de voir où se situe le poisson avec une ligne classique. Lorsqu’on commence à réaliser ses captures, on sait que le poisson se trouve à cet endroit, il suffit alors d’aller le dénicher en utilisant la technique de la pêche à la perle.

Encore nombreux sont ceux qui pensent qu’il suffit juste de placer quelques plombs et une perle pour obtenir des résultats, mais je suis au regret de vous annoncer que la pêche à la perle ne fonctionne pas du tout de cette manière. Si cela serait si simple, il n’y aurait plus que des perleurs le long de nos cours d’eau.

En conclusion de cette sortie de pêche à la perle avec Cary

Cette sortie de pêche à la perle ne sera pas une des meilleures que j’aurais réalisée. Je ne ferais que 54 poissons en 6 heures de pêche, ce qui représente une moyenne de 9 poissons par heure. Dans ce lot, il y aura 50 gardons et 4 belles brèmes. Mon ami Cary, de son côté, prendra 27 gardons, mais de façon très compliquée avec sa ligne au chènevis. De son côté, il procédera aussi à plusieurs ajustements.

La possibilité pour toi de poster ta sortie de pêche ou le récit de ton histoire de pêche est possible. Il te suffit juste de t’inscrire pour pouvoir profiter, dans le même temps, du contenu entièrement gratuit de ce site.

Sur ma chaîne youtube, tu pourras aussi découvrir toutes mes bourriches, mais aussi des vidéos avec des astuces diverses, notamment une thématique sur le chènevis.

Pour te tenir informé sur mes derniers articles, pense à ajouter dans tes favoris ma chaîne de blog de blogger.

Le membre Phil-le-perleur a été pêcher à Abbaye d'aulne le 11 juin 2015
dans Sambre
Conditions météorologiques Soleil

Le membre a pêché avec Perle

La durée de la séance de pêche a été de 6h00 pour un total de 54 poissons

La moyenne des captures est de 9 poissons par heure

le détail des prises

50 gardon(s)

4 bréme(s)

Nombre de jours restants pour visualiser les données météorologiques avancées 123 jours.

Pour rappel

Pour continuer à profiter de ce service, il faudra absolument poster 3 sorties de pêche par an avec des photos.

Vous devez être connecté pour voir les conditions météorologiques avancées. Connectez-vous ici.

Laisser un commentaire

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com