Cet article se sent bien seul sans commentaire(s) postés en bas de page

278 personne(s) aiment cet article depuis le 10/09/2015

Sorties de pêche à la perle

Magnifique pêche de gardons au Trou d’Aulne

Première sortie au Trou d’Aulne pour les gardons

En cette merveilleuse journée du 10 septembre 2015, mon ami Didier et moi avons décidé de nous rendre au Trou d’Aulne, un endroit inconnu de Didier jusqu’à présent. Bien que Didier soit un pêcheur chevronné, ayant exploré de nombreux cours d’eau tels que la Semois et la Meuse, il n’avait jamais expérimenté la technique de pêche à la perle. Nous allons voir comment il va se débrouiller au Trou d’Aulne avec les gardons

Didier et moi nous sommes retrouvés il y a quelques mois, après plus de 30 ans de séparation, grâce à une annonce que j’ai publiée pour la vente de mes perles. Depuis, nous partageons presque chaque sortie de pêche, ce qui rend nos aventures encore plus agréables.

La raison pour laquelle nous préférons être deux pour nous rendre au Trou d’Aulne est simple : cela facilite le transport de notre matériel, notamment lorsqu’il s’agit de descendre et de remonter la batterie depuis mon appartement situé au 3ème étage à Charleroi, sans ascenseur. Une petite astuce pratique pour les pêcheurs urbains comme nous !

Découverte et exploration de l’endroit

Une fois sur les lieux, Didier est fasciné par la beauté de la nature qui s’offre à lui. Je me souviens de ma propre émerveillement lors de ma première visite. J’ai pris le temps de lui montrer et de lui expliquer les endroits stratégiques du déversoir, des informations qu’il n’avait jamais entendues auparavant.

Cependant, j’ai attiré son attention sur un détail crucial : nous devions être prudents avec le moteur. Il était impératif de le relever afin d’éviter tout accrochage et de continuer notre progression à la rame. Nous avons rapidement trouvé notre rythme en descendant un poids dans l’eau tous les 10 mètres environ, afin d’observer le courant et d’identifier les zones propices à la pêche.

La patience a finalement porté ses fruits. Après plusieurs essais, nous avons découvert l’endroit idéal pour notre activité. Nous avons procédé à un sondage minutieux pour connaître les différents obstacles présents sur notre coulée. Une fois cette étape accomplie, nous avons décidé de tester différentes perles, toutes dotées de la même plombée. Nous avons l’avantage d’avoir des cannes adaptées à la configuration du lieu, où nous pêchons face à un mur avec le fond rempli de cailloux et une profondeur moyenne d’environ 1 mètre.

Techniques de pêche à la perle et astuces

L’emplacement du Trou d’Aulne est un véritable trésor, plus aucuns pêcheurs ne vient depuis longtemps. Nous avions donc de bonnes chances d’attirer les poissons avec notre technique d’agrainage. Avec l’espoir que les graines attirent les poissons vers notre coup, nous avons commencé à mettre en pratique notre stratégie.

Après une trentaine de minutes, les premiers chocs dans nos lignes ont commencé à se faire sentir. J’ai conseillé à Didier d’ajouter un ou deux plombs supplémentaires à sa ligne, dans un premier temps. Si cela ne donnait pas de résultats, il devrait envisager de changer de perle. Heureusement, nos efforts conjugués ont fini par payer, et nous avons enchaîné les prises. Je m’aperçois que Didier a beaucoup de mal avec ces nouvelles techniques de pêche à la perle

Cependant, notre sortie de pêche à la perle n’a pas été exempte de temps morts, ces moments où l’impression de ne plus voir aucun poisson sur notre coup nous envahissait. Face à cette situation, il est clair qu’il est temps d’explorer d’autres zones de pêche.
Malheuresuement le mur en face de nous ne le permet pas

Dès que l’activité reprenait, nous enchaînions les prises de gardons à un rythme soutenu. La satisfaction était au rendez-vous.

Résultats de cette sortie aux gardons au Trou d’Aulne

Pour résumer notre expérience, Didier s’est révélé être un bon élève pour sa deuxième sortie à la perle. Il a réussi à attraper 80 poissons, tandis que de mon côté, le total s’est élevé à 109 gardons et 6 grosses brèmes, le tout en 10 heures de pêche. Cela signifie que ma moyenne était à nouveau d’environ 10 poissons par heure, en prenant en compte les temps morts ainsi que le temps perdu avec les brèmes.

Ma chaîne youtube est ouverte, tout comme mon blog. tu peux suivre les derniers articles sur la pêche à la perle. N’hésitez pas à vous abonner pour ne rien manquer de nos aventures aquatiques.

Le membre Phil-le-perleur a pêché à Hourpes le 10 septembre 2015
dans sambre
Conditions météorologiques Soleil
Le membre a pêché avec Perle

La durée de la séance de pêche a été de 12h00 pour un total de 115 poissons

La moyenne des captures est de 10 poissons par heure

le détail des prises

109 gardon(s)

6 bréme(s)

Nombre de jours restants pour visualiser les données météorologiques avancées 67 jours.

Pour rappel

Pour continuer à profiter de ce service, il faudra absolument poster 3 sorties de pêche par an avec des photos.

Vous devez être connecté pour voir les conditions météorologiques avancées. Connectez-vous ici.

Laisser un commentaire

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com