Cet article se sent bien seul sans commentaire(s) postés en bas de page

268 personne(s) aiment cet article depuis le 01/08/2015

Sorties de pêche à la perle

Sensationnelle pêche à la perle en barque dans le courant

Une sortie de pêche captivante du 1er août 2015

Ce 1er août 2015, je décide de me rendre à l’abbaye d’Aulne afin de réaliser une sortie de pêche.Le plus dur comme a chaque fois sera de bien positionner la barque dans le courant

C’est donc très tôt que je me réveille, non pas que je veux être le premier au bord de l’eau pour avoir une bonne place, juste que j’aime profiter des premiers moments pour pêcher. Comme dirait le proverbe, « l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt ».

Après avoir embarqué tout le matériel dans ma voiture, je prends la direction de la Sambre. Cela me demande 20 minutes pour rejoindre l’endroit où est amarrée ma barque.

Bien posistionner sa barque dans le courant

Lorsque j’arrive sur place, je dois encore tout décharger et transporter le matériel jusqu’à ma barque. Mais cela n’est pas fini, je dois ensuite encore bouger ma barque pour me retrouver avec un fond correct. C’est toujours un réel défi de réaliser cette opération ; il faut que la barque soit stable et bien droite dans le courant.

Une fois cette manœuvre effectuée, je peux enfin commencer à monter ma ligne pour pratiquer ma technique avec l’indicateur pour perler. Dès les premiers coups de lignes, rien ne se passe. Je sens déjà que cette sortie de pêche va être compliquée. Je passe en revue les perles les unes derrière les autres, mais sans rien ressentir. Cela me paraît impossible de ne rien ressentir, puis subitement, je commence à ajouter des plombs. Après plus de 1h30 de tests et de chipotage, enfin la première touche. Je ne comprends pas trop ce qui se passe ; j’ai dû ajouter plus de plombs que d’habitude alors que le courant paraît être normal.

Idée bizarre qui donne un résultat surprenant

Mais me vient une idée un peu bizarre : je me demande si le courant de fond ne serait pas plus important que d’habitude. Je tente donc le tout pour le tout et je continue à ajouter des plombs. Au bout de 2h00 sans rien prendre, enfin le premier gardon sort de l’eau. Cela me paraît être un miracle. Fort de cette expérience, je relance ma ligne. La perle n’a pas le temps de toucher le fond qu’un deuxième, puis un troisième gardon se laisse prendre au jeu.

Impossible d’effectuer une coulée complète sans prendre un gardon. C’est vrai que ce ne sont pas des gardons de 25 cm, mais quand même aucun de moins de 12 cm. C’est vraiment l’apogée. L’endroit fait plus de 3 mètres de profondeur, à titre de renseignement.

Avec une barque bien positionner dans le courant

Subitement, je vois un autre pêcheur arrive ; il se prénomme Gaby. Il est situé lui aussi dans une barque, mais après moi. Gaby est un pêcheur chevronné, mais ce jour-là, il a beau ajuster sa ligne comme il veut, il ne prendra pas grand-chose à la perle. D’ailleurs, il finira par abandonner au bout de quelques heures.

De mon côté, j’ai l’impression d’être au milieu d’un banc de gardons. Je dois absolument bien agrainer pour les maintenir sur place. Je pense que j’ai beaucoup de chance. Dire que j’ai failli partir au bout d’une heure sans touche.

C’est incroyable ce qui se passe ; je commence même à rattraper les deux heures que j’ai perdues. Pour l’instant, en moyenne, j’en suis à 25 poissons l’heure. J’ai même connu vers 11h00 une pointe à 44 gardons l’heure, c’est du jamais vu dans mon histoire de pêcheur à la perle avec un fond aussi important.

La peau du bout de mes doigts commence à se perler à décrocher les poissons. Puis vers 16h00, la tension retombe un peu, et je retombe à +- 12 poissons l’heure.

Doucement, la sortie de pêche touche à sa fin. D’ailleurs, je capture de moins en moins de gardons. Je prends donc la décision de terminer cette sortie, de remettre et d’amarrer ma barque dans le bord de la Sambre.

Le compte rendu de cette sortie de pêche à la perle

Le compte rendu de cette sortie de pêche : je peux vous assurer que cette fois j’ai vraiment eu peur de ne rien prendre, d’autant plus que je ne prends plus avec ma ligne traditionnelle. Rester à chercher durant près de deux heures sans rien prendre psychologiquement, je peux vous garantir que cela est vraiment très dur. Mais il faut s’accrocher, tester et tester encore, au bout d’un moment on doit tomber sur la combinaison payante. Cette sortie de pêche sera signée par mon meilleur score pour cet endroit ; en 12 heures de pêche, je parviens à capturer 175 gardons, 11 brèmes et 1 carpe. Cela est inouï pour cet endroit, le tout en 12 heures. Ce qui me fait une moyenne de 16 poissons l’heure. Mais attention, je prends en compte les deux premières heures où je n’ai capturé aucun poisson.

Si tu veux visionner toutes mes bourriches, mais aussi des trucs et des astuces, je te présente ma chaîne youtube qui regorge de vidéos intéressantes.

Tu aimes mes articles ? Tu peux aussi me suivre en temps réel sur mon blog de blogger. Ce site est un endroit où je poste mes flux RSS en temps réel ; cela sera pour toi l’occasion en un coup d’œil de tout visionner. Pense aussi à venir feuilleter plus de 60 magazines de façon gratuite.

Le membre Phil-le-perleur a pêché à abbaye d'aulne le 1 août 2015
dans Sambre
Conditions météorologiques Soleil
Le membre a pêché avec Perle

La durée de la séance de pêche a été de 12h00 pour un total de 187 poissons

La moyenne des captures est de 16 poissons par heure

le détail des prises

175 gardon(s)

11 bréme(s)

1carpe(s)

Nombre de jours restants pour visualiser les données météorologiques avancées 67 jours.

Pour rappel

Pour continuer à profiter de ce service, il faudra absolument poster 3 sorties de pêche par an avec des photos.

Vous devez être connecté pour voir les conditions météorologiques avancées. Connectez-vous ici.

Laisser un commentaire

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com