Cet article se sent bien seul sans commentaire(s) postés en bas de page

193 personne(s) aiment cet article depuis le 30/06/2015

Sorties de pêche à la perle

Superbe pêche à la perle du 30 juin 2015

Une nouvelle aventure de pêche à Landelies

Un ami m’a donné l’autorisation pour aller pêcher dans sa barque ce 30 juin 2015 à Landelies. Cela me fait vraiment plaisir, car je n’ai jamais été pêcher à Landelies aussi loin du déversoir sur cette rive. C’est donc une toute nouvelle aventure qui m’attend.Cela sera un nouvel endroit a découvrir pour la pêche à la perle

C’est toujours un peu excitant de découvrir un endroit que l’on ne connaît pas du tout. Mon arrivée sur les lieux se fait très tôt le matin. Un signe positif est que le poisson a tendance à bien travailler en surface.

Depuis la voiture, il y a environ 500 mètres à parcourir à pied avec tout mon matériel. Ce matériel se compose d’une canne complète à emboîter en réserve, on ne sait jamais ce qui peut arriver durant une session de pêche, avoir un accident et casser un embout est une chose qui peut très vite arriver. Ma canne principale est bien entendu soit mon parapluie, soit le parasol, sans oublier le petit matériel qui se compose de deux sacs et bien entendu ma chaise.

Une journée de pêche en barque

Mais avant de me rendre vers la barque de mon ami, j’observe si le courant est valable pour ce jour de ce côté.La réponse est affirmative. Dans ce cas, il ne reste plus qu’à rejoindre la barque. La première chose à réaliser est de mettre son matériel à portée de main. De telle façon à ne pas devoir commencer à bouger dans toute la barque pour trouver quelque chose.

Cette fois, je vais devoir prendre le fond d’une manière soigneuse, puisque je n’y ai encore jamais pêché. Je commence donc le plus près possible de la barque, mais l’idée de pêcher si près ne me convient pas, le fond est bien trop irrégulier. Il faut remettre un embout et commencer un peu plus loin. Cette fois, c’est correct. Je sonde donc sur toute la coulée avec plusieurs embouts. Il faut absolument pratiquer de la sorte pour mettre en place son plan. Dans ce cas précis, je sais que si je dois pêcher plus loin, je vais devoir remettre un morceau de nylon, car je serais trop court.

Ce nouvel endroit de pêche à la perle

Une fois cette étape importante terminée, je commence donc les premières coulées à deux embouts ajoutés à mon scion et porte-sillon. Ça toc dans la perle, c’est déjà un signe positif, lorsque cela se passe lors des premières coulées. Je vais essayer avec un embout en plus par curiosité, même si je sais que je ne pêcherai pas aussi loin pour l’instant. Inutile de tester plus loin puisque je sais que je devrais remettre un morceau de nylon.

Je vais donc me concentrer sur la distance où les premières touches ont eu lieu. Ça confirme bien ce que je dis, les touches se suivent mais impossible de les prendre. Je réalise un premier contrôle de ma ligne et très vite, par expérience, je constate que je devrais au moins ajouter deux plombs à ma technique de l’indicateur, chose que je m’empresse de réaliser. C’est à peine croyable, mais directement cela porte ses fruits, et je capture les premiers gardons les uns derrière les autres, mais très rapidement cela se calme et je ne ressens plus rien.

Une journée de pêche intrigante et pleine de surprises

Le moment est venu d’essayer d’autres perles afin de savoir si cela va les inciter. Des fois, il faut en essayer plusieurs avant de tomber sur celle qui va redéclencher quelque chose chez le poisson. Mais ce jour, cela ne fonctionne pas vraiment comme prévu, le poisson est capricieux. On capture quelques gardons avec une perle, puis quelques autres avec une autre perle. Bref, cela n’est pas du tout régulier, il faut continuer à chercher et exploiter d’autres couches d’eau.

Je prends quand même la peine, au bout d’un moment, d’ajouter un morceau de nylon, et avec ma perle grise, cela semble mieux fonctionner. La journée se terminera de cette façon un peu aléatoire.

La conclusion pour ce nouvel endroit de pêche à la perle

Conclusion de cette sortie de pêche à la perle : on peut dire que cela a été assez compliqué avec du gardon pas facile à prendre, j’ai dû chercher beaucoup sans vraiment avoir défini ce qui était valable ce jour. Je finis tout de même avec 84 poissons en 8 heures de pêche. Dans ce lot, il y a 79 gardons et 5 brèmes, bien entendu, et par respect, les 5 brèmes sont remises immédiatement

à l’eau pour éviter qu’elles n’écrasent les gardons de la bourriche. Je ne comprendrai jamais pourquoi certains pêcheurs les entassent dans leurs bourriches.

Si tu veux toi aussi poster ta sortie de pêche, cela est possible, il te suffit juste de t’inscrire. Tu pourras, par le même fait, profiter de tout le contenu du site.

Sais-tu que j’ai une chaîne youtube qui est également présente sur le net afin que tu puisses visionner toutes mes bourriches ? Mais également un autre site de pêche à la perle. Si tu as des questions, n’hésite aucune hésitation, je me ferai un plaisir de te répondre.

Le membre Phil-le-perleur a pêché à Landelies le 30 juin 2015
dans Sambre
Conditions météorologiques Soleil
Le membre a pêché avec Perle

La durée de la séance de pêche a été de 8h00 pour un total de 84 poissons

La moyenne des captures est de 11 poissons par heure

le détail des prises

79 gardon(s)

5 bréme(s)

Nombre de jours restants pour visualiser les données météorologiques avancées 68 jours.

Pour rappel

Pour continuer à profiter de ce service, il faudra absolument poster 3 sorties de pêche par an avec des photos.

Vous devez être connecté pour voir les conditions météorologiques avancées. Connectez-vous ici.

Laisser un commentaire

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com