Cet article se sent bien seul sans commentaire(s) postés en bas de page

122 personne(s) aiment cet article depuis le 18/07/2023

Nouveautés

Une pêche à la perle aux gardons à Landelies

Une aventure à la recherche des gardons

Après avoir eu une conversation avec un ami au téléphone, il m’apprend qu’il a été pêché à Landelies le 17 juillet et qu’en 4 heures de pêche, il aurait fait 30 gardons dans une eau sans courant à l’endroit appelé le déversoir. En se fiant au fait que les gardons montent dans le chenevis.Fort de cette expérience, je suis décidé à aller tenter ma chance moi aussi à Landelies, dans ce déversoir avec peu ou très peu de courant. C’est donc ce mardi 18 juillet que je me décide à en découdre avec ces gardons.Ca sera donc une pêche à la perle de gardons à Landelies

Après avoir chargé mon matériel dans ma voiture, je roule en direction de Landelies. Arrivé sur place, c’est bizarre de voir ce déversoir presque sans courant, mais bon, je veux défier ces gardons qui montent dans le chènevis. J’ai une vague idée de comment je vais m’y prendre.

La pêche à la perle des gardons dans le calme de Landelies

Je monte donc une Ligne avec une versaille surplombée et une avec mon indicateurs. Mais, entre autres, pour une fois depuis longtemps, je monte une ligne pour le chènevis en plus de deux techniques pour la pêche à la perle. Bien entendu, avec tout cela, j’ai des plans en tête, car comme tout le monde le sait, pêcher à la perle dans un endroit sans courant alors que le poisson est habitué à en avoir est vraiment pénible.

Comme à mon habitude, je graine et en effet, je vois les gardons monter dans le chènevis et bien entendu, pas de courant. Je commence donc par observer ce qui se passe lorsque je graine et que ces gardons montent dans le chènevis. Leur présence ne dure que 3 secondes et ensuite, ils repartent.

Je commence donc par tester une ligne au chènevis juste pour voir ce que cela donne. Après 5 lancers de graines, j’abandonne. Il y a trop de touches qui se déclenche du fait que les gardons passent dans la ligne et déclenchent des fausses touches.

Il va falloir être encore plus malin que ça. Je prends donc ma ligne avec mon indicateur et cette fois, je sais que le fait que le poisson passe dans ma ligne ne va pas me déranger. Après un premier agrainage et quelques mouvements, le premier gardon se fait berner.

C’est à ce moment que l’on pense avoir trouvé le truc. Bien évidemment, je recommence le même coup, mais cette fois-ci, rien ne se produit. Comme il ne faut pas rester sur une première impression, j’essaie plusieurs fois. Mais plus rien ne se produit. Si seulement il y avait du courant, je saurais quoi faire, mais en eaux sans courant.Cela reste pour moi assez compliqué

Avec un peu de courant et cela fonctionne

Il me reste quelques options. Je teste avec des perles différentes, mais cela n’est pas très concluant. Oui, je prends bien de temps en temps un gardon, mais dans l’ensemble, c’est assez laborieux.

Bouger la plombée ne servirait à rien, puisque c’est moi qui règle la descente. Après avoir tout essayé avec ma technique et avoir attrapé une trentaine de gardons après 4 heures, je décide de changer de méthode et de prendre ma versaille surplombée. C’est pile à ce moment que le courant se met à fonctionner, mais dans le sens inverse. Il se dirige vers le barrage. C’est encore pire, ce genre de courant. Quoi qu’il en soit, je teste ma versaille surplombée tout en agrainant, bien entendu. Cela ne change pas grand-chose. De temps en temps, un gardon se laisse prendre, mais ce n’est pas terrible du tout.

Bien entendu, avec mes deux techniques, j’ai essayé différentes couches d’eau, mais cela refuse de démarrer, toujours pareil à cause du courant. Cependant, 1 heure avant mon départ, je constate qu’un faible courant se met en place. Je saisis cette opportunité pour pêcher à l’intérieur. Cette fois, les gardons se suivent les uns derrière les autres.

Pendant toutes ces heures, j’ai regardé au milieu du cours d’eau et malgré tout, il y avait un très faible courant, mais impossible de l’atteindre avec ma canne.

Ma prochaine sortie de pêche se fera avec mon bateau gonflable frazer. Je vais aller tester ce courant du milieu. Mon idée est de me positionner rapidement au milieu. De cette façon, je pourrais choisir de quel côté de mon bateau je veux pêcher. Bien entendu, je vais choisir l’endroit où la Sambre est la plus étroite. J’essaierai également de trouver un jour sans trop de vent tout en étant à l’abri du soleil.

Conclusion de cette pêche à la perle des gardons à Landelies

Je dois dire que je suis à nouveau assez déçu du résultat. Je n’ai capturé que 84 poissons, dont 18 gobies pris par accident chaque fois que ma perle avait le malheur de traîner dans le bord. Quant au reste, il est composé de 65 gardons et d’une petite brème en 9 heures de pêche, ce qui représente une moyenne de 9 poissons par heure.

Bien entendu, j’aurais pu en faire beaucoup plus si je le voulais avec les gobies. Il me suffisait d’agrainer près du bord. D’ailleurs, je n’arrête pas d’y penser à réaliser une pêche de gobies près du bord à la Perle. Cela devrait, à mon sens, être assez hard.

Parmi les 65 gardons, il y en avait certains qui étaient de taille assez respectable malgré tout.

Rejoignez la communauté passionnée

Partager vos expériences de pêche à la perle serait une belle manière d’échanger et d’apprendre ensemble. N’hésitez pas à raconter votre sortie et à découvrir celles des autres passionnés de pêche. Votre récit pourrait inspirer de nouvelles aventures au bord de l’eau !

Si vous souhaitez découvrir plus en détail mes sorties de pêche à la perle et partager ma passion, je vous invite chaleureusement à rejoindre ma chaîne youtube. Vous y trouverez des vidéos captivantes mettant en lumière les défis, les découvertes et les moments mémorables que je vis lors de chaque excursion. Rejoignez la communauté et abonnez-vous pour ne pas manquer les aventures à venir ! Votre soutien et vos commentaires seraient grandement appréciés. À bientôt sur ma chaîne YouTube !

Si vous êtes intéressé par des récits captivants de mes sorties de pêche à la perle » et que vous souhaitez en savoir plus sur ma passion, je vous encourage vivement à visiter mon blog sur blogger. Rejoignez la communauté en ligne et suivez mon blog pour rester informé des dernières mises à jour. Vos visites et vos commentaires seraient les bienvenus et contribueraient à enrichir nos échanges. À très bientôt sur mon blog !
Vos retours et vos interrogations enrichissent les échanges et créent une véritable communauté de passionnés. N’hésitez pas à vous exprimer et à contribuer à cette aventure passionnante. J’attends avec impatience vos commentaires et questions sur mon site !

Le membre Phil-le-perleur a été pêcher à Landelies le 18 juillet 2023
dans Sambre
Conditions météorologiques Vent, Soleil

Le membre a pêché avec Perle

La durée de la séance de pêche a été de 9h00 pour un total de 84 poissons

La moyenne des captures est de 9 poissons par heure

le détail des prises

65 gardon(s)

1 bréme(s)

18 gobie(s)

Nombre de jours restants pour visualiser les données météorologiques avancées 123 jours.

Pour rappel

Pour continuer à profiter de ce service, il faudra absolument poster 3 sorties de pêche par an avec des photos.

Vous devez être connecté pour voir les conditions météorologiques avancées. Connectez-vous ici.

Laisser un commentaire

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com