Il y a déjà 2 commentaire(s) postés sur cet article en bas de page

231 personne(s) aiment cet article depuis le 21/09/2020

Sorties de pêche à la perle

Une pêche à la perle parfaite dans la sambre pour cette sortie

Réveil matinal et Défi du Déversoir

En date du 21 septembre, je décide de me rendre à l’abbaye d’Aulne pour une nouvelle aventure de pêche.
Après un réveil assez prématuré, je suis déjà debout bien avant l’heure. L’espoir de trouver la perle parfaite pour cette sortie de pêche fait partie de ce défi.

Je vais donc en profiter pour réaliser quelques petits ajustements à ma Ligne et pour me recharger en perles, car cela est important.

La dernière étape avant de partir est de vérifier de ne rien oublier, car cela serait une catastrophe une fois arrivé sur place.
Ceci fait, il ne me reste plus qu’à prendre la route de l’abbaye d’Aulne.

Après 30 minutes de voiture, me voici enfin sur place. Sans décharger mes affaires, je vais de suite jeter un œil sur le courant. Ce jour-là, il me semble assez lent. Je regarde un peu plus au loin et cela me semble correct. il faut donc aller pêcher au milieu du déversoir.

Je retourne donc chercher mon matériel. Bien entendu, avant de me positionner avec la barque, il faut veiller à ce que rien ne soit dans les pieds pour éviter les casses inutiles.

La stabilisation de la barque

Stabiliser la barque n’est jamais une chose aisée, surtout si le vent monte. Je connais la théorie pour bien la stabiliser, mais lorsque l’on est seul pour le faire, ce n’est plus du tout la même chanson. On va donc passer cette étape dans ce récit.

Une fois que je suis bien positionné, je peux enfin m’installer et contempler le courant. Aussi bien près de la berge, il me semble lent, qu’ici il me semble rapide.

On va quand même prendre la peine d’essayer. Vu que je n’ai jamais sondé aussi loin, je vais en profiter pour le faire de façon méticuleuse. C’est à ce moment que je comprends un peu mieux sa vitesse. Je suis dans le lit de la Sambre apparemment.

Je remarque très vite que le fond devient de plus en plus profond vers l’autre rive. Il y a comme une forme de cassure, mais très légère, cela ne me dérange pas trop. Cette opération terminée, qui me demande un bon quart d’heure, je peux enfin passer aux premières coulées. Mais avant cela, je dois réaliser des modifications à ma ligne.

La quête de la perle pour la pêche parfaite

La première chose est bien évidemment d’allonger ma bannière. La seconde chose est d’ajouter quelques plombs.

Lors du premier passage, un gardon se laisse prendre avec la perle noire hexagonale. C’est un bon début. Je vais donc repasser, mais malheureusement après plusieurs passages, plus rien ne produit.

Ce n’est pas très grave, je vais ajouter un embout, mais de nouveau rien ne se produit. Encore un embout en plus pour réaliser plusieurs coulées et toujours rien.

Je vais donc changer de perle et refaire tout le schéma. Rien ne se produit non plus.

Je continue à agrainer, bien entendu, en permanence. J’essaie 5 modèles de perles, mais rien ne semble les vouloir décider. Une idée me vient, je vais essayer avec une perle verte claire avec un germe blanc et rouge.

Ah, cette fois, cela semble mieux fonctionner. Je sens que je les attire. Le poisson n’est pas très présent sur la place, je le sens direct. Je vais donc revenir en arrière et recommencer avec une perle grise, mais en ajoutant deux plombs cette fois.

Ah, cette fois, ça y est ! Je prends un, deux, trois, quatre gardons. Cela va très vite. Au bout du 9ème poisson, de nouveau un trou mort. J’essaie un peu plus loin, de nouveau je prends quelques poissons, suivi d’un temps mort. Les temps morts se font de plus en plus grands au fur et à mesure que la matinée avance. Je vais donc mettre un terme à cette sortie de pêche.

Conclusion de cette pêche sans perle parfaite

Faute de courant, j’ai dû avancer ma barque, mais une fois avancée, je me suis rendu compte que le courant était un peu trop fort. Malgré cela, j’ai quand même essayé de pêcher dedans. Au fil des heures, j’ai remarqué que les trous entre les prises de gardons étaient de plus en plus espacés, j’ai donc décidé de mettre un terme à cette sortie de pêche.

Je terminerais donc avec un total de 66 poissons en 5 heures, qui malheureusement ne seront pas présents sur la vidéo, car comme tu peux le voir sur les images, ma bourriche était remplie de trous.

Songe à consulter ma chaîne youtube et à t’abonner. Je publie toutes mes bourriches de pêches, mais aussi des articles passionnants.

Savais-tu que j’ai un deuxième site sur lequel tu peux aussi te rendre ? Il est un peu différent de celui-ci.

Si tu as besoin d’explications complémentaires, tu peux poser des questions ou même laisser un commentaire ci-dessous.

Le membre Phil-le-perleur a pêché à Abbaye d'aulne le 21 septembre 2020
dans Sambre
Conditions météorologiques Soleil
Le membre a pêché avec Perle

La durée de la séance de pêche a été de 5h00 pour un total de 66 poissons

La moyenne des captures est de 13 poissons par heure

le détail des prises

66 gardon(s)

Nombre de jours restants pour visualiser les données météorologiques avancées 67 jours.

Pour rappel

Pour continuer à profiter de ce service, il faudra absolument poster 3 sorties de pêche par an avec des photos.

Vous devez être connecté pour voir les conditions météorologiques avancées. Connectez-vous ici.

2 réflexions sur “Une pêche à la perle parfaite dans la sambre pour cette sortie

  • Bonjour,
    J’ai l’habitude de pêcher sans ardillon pour ne pas blesser le poisson mais avec la perle, est ce compatible ? La perle ne va pas tomber ? Merci de votre réponse
    Michel

    • Bonjour,
      Cela est une très bonne question.
      Je connais plusieurs pêcheurs qui pêchent à la perle sans ardillon avec mes perles
      En fait ce n’est pas l’ardillon qui va empêcher la perle de repasser.
      Mais plus la forme de l’hameçon et la forme de la perle
      Je te donne un exemple concret.
      Imaginons que tu as une de mes perles rondes de 2 mm que tu veux la mettre sur un hameçon de 18.
      Elle va repasser, cela est sur
      Par contre si tu prends une de mes perles en forme de tube elle ne repassera pas
      Mais bien évidemment, on peut empêcher qu’une perle de n’importe quelle forme puisse repasser par la pointe.
      Il suffira juste de mettre un petit morceau de mystic sèche dans la courbure de l’hameçon.
      Mais bien entendu a chaque prise faudra vérifier que le dispositif reste en place
      Le mieux est bien entendu d’utiliser des perles cylindrique et a chaque nouvelle perle bien vérifier que la perle reste bien dans la courbure de l’hameçon
      Mais on rencontre le même souci avec les hameçons avec ardillon.
      J’espère avoir répondu à ta question.

Laisser un commentaire

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com