Cet article se sent bien seul sans commentaire(s) postés en bas de page

109 personne(s) aiment cet article depuis le 29/08/2023

Nouveautés

Défis des différentes stratégies pour la pêche à la perle

Journée de pêche à Landelies

Il y a quelques jours, mon impatience m’a poussé à mesurer la température à Landelies afin d’évaluer la situation, dans l’espoir de dévoiler le comportement des poissons. Dans les zones de profondeur moyenne, les résultats se sont avérés mitigés, ne dévoilant que peu d’indices sur leur activité. Cependant, l’idée qu’un fond plus conséquent puisse offrir de meilleures perspectives de pêche demeure intrigante.La question reste la même mes stratégies pour cette pêche à la perle seront-elles efficaces

Le mercredi qui a suivi, marqué de mon empressement, je me suis dirigé vers Landelies, embarquant à bord de mon fidèle bateau Fraser pour une journée de pêche des plus captivantes.

L’usage de mon bateau Fraser, bien qu’enthousiasmant, exige un labeur substantiel. L’estimation de plus de deux heures d’efforts ne saurait être minimisée. J’aurai l’occasion de détailler l’ampleur de cette tâche herculéenne dans un article à venir, où chaque étape de préparation sera exposée en détail.

Stratégies et emplacements pour cette pêche à la perle

En attendant, revenons à notre sortie de pêche. J’arrive très tôt le matin car je dois prendre le temps de décharger tout mon matériel, notamment le fameux bateau que je dois gonfler.

Une fois cette opération terminée, j’ai une idée très précise d’où je vais me poster. Comme vous le savez, je suis assez exigeant quant au choix de mon emplacement. Cependant, choisir l’endroit approprié s’avère compliqué car je ne veux pas gêner les pêcheurs en barque qui lancent leur Ligne dans l’espoir de prendre un carnassier. Je dois également veiller à ne pas perturber d’autres pêcheurs qui pourraient être installés en berge.

Il est en effet nécessaire d’avoir un espace d’au moins 5 mètres en amont et en aval pour amarrer correctement mon bateau en plaçant mes poids. Je décide donc de me positionner sur l’autre rive, de manière à pouvoir pêcher dans le courant désiré.

Le placement des poids pour amarrer mon bateau Fraser est toute une histoire. Je dois faire très attention à chaque détail. Le moindre faux mouvement et n’importe quel objet pourrait tomber à l’eau. Une fois ce travail enfin terminé, je peux prendre ma chaise et contempler ce magnifique courant. Malgré un débit très faible, moins de 2 mètres par seconde, j’obtiens un courant optimal avec un fond de 2,30 mètres.

Mes stratégies de pêche

La première chose que je fais est de sonder soigneusement l’endroit en long et en large. Je dois bien connaître ma place avant de commencer à pêcher. Une fois cette tâche délicate accomplie, le jour est déjà bien avancé. C’est le moment de monter mes trois lignes.

Ce jour-là, je vais pêcher en utilisant mes trois techniques pour la pêche à la perle. Je commence donc par ajuster la ligne que j’utilise pour pêcher avec ma technique et dont j’ai déterminé la profondeur. Je laisse cette ligne près du bord.

C’est à ce moment-là qu’une chose incroyable se produit pendant le montage de ma deuxième ligne. Un gardon intrépide se prend à ma ligne sans que je fasse quoi que ce soit.

A cet instant précis je réalise que cette sortie de pêche sera hors du commun.

Mais je ne peux pas me laisser distraire. Je monte mes deux autres lignes et je les ajuste. Cette fois, je commence avec ma technique habituelle, gardant à l’esprit la capture de ce gardon inattendu.

Exploration des techniques de pêche

Après plusieurs coulées, je m’aperçois que la réalité diffère de ce que j’avais imaginé suite à la capture du premier gardon. Les coulées s’enchaînent les unes après les autres sans susciter la moindre réaction.

Il est parfois difficile de croire qu’il y a encore du poisson dans l’eau. Le fait de ne rien ressentir est assez étrange, surtout avec ma technique. Je tente de modifier ma plombée et de changer de perles, mais rien n’y fait.

Au bout d’une heure, ne trouvant pas le bon ajustement avec ma technique habituelle, j’opte pour la technique de la perle flottante. Cependant, cette approche ne porte pas non plus ses fruits, ce qui est tout aussi étrange.

Vers 9 heures, avec un seul gardon dans la bourriche, je décide d’utiliser la technique de la versaille surplombée. Enfin, cette fois-ci, je parviens à capturer quelques gardons.

De 10 heures à environ 11 heures, une certaine activité se manifeste au niveau des gardons, et je parviens à en capturer 32 en une heure. Je suis persuadé d’avoir enfin trouvé ce qui leur convient.

La recherche des stratégies de pêche parfaite

Puisque je rencontre des difficultés avec ma technique habituelle, je décide de revenir à cette méthode. Cependant, il est vite évident que cela ne fonctionne pas mieux qu’auparavant. C’est une déception.

Je reprends donc la technique de la perle surplombée, mais cette fois-ci, plus aucune capture. Il faut admettre que la situation est étrange.

Comme je ne réussis plus avec aucune des techniques, je me concentre sur ce que je maîtrise le mieux, à savoir la technique de l’indicateurs. Je refais tous les réglages dans l’ordre. À ce moment, je sens que le poisson est présent, mais il rechigne à mordre. Cependant, la simple présence du poisson me rassure.
Il me suffit de trouver ce qui attire leur attention. Je parviens à capturer de temps en temps un gardon, mais cela reste assez aléatoire.

Expérimentations et résultats modestes

J’alterne entre les deux techniques. Je mets de côté la perle flottante car le courant n’est pas suffisamment régulier.

Au fil des heures, je parviens à capturer des gardons, mais la moyenne reste à environ 10 poissons par heure. Malgré les multiples ajustements que j’effectue, je n’arrive pas à faire mieux. Cependant, cela reste nettement mieux que mon ami qui en a capturé 19 en 4 heures.

Vers 17 heures, après 10 heures de pêche, je décide de mettre fin à cette session. Il ne faut pas oublier que je dois ranger le bateau Fraser et, une fois à la maison, le déballer pour le nettoyer et le laisser sécher.

En résumé

Cette sortie de pêche laisse un sentiment mitigé malgré mes différentes stratégies de pêche . Je pense que les poissons sont déjà en train de migrer vers les eaux plus profondes. En 10 heures de pêche, j’ai réussi à capturer 96 gardons et 3 gobies, ce qui équivaut à une moyenne de 10 poissons par heure. Honnêtement, je ne sais pas comment j’aurais pu faire mieux, même avec la meilleure volonté du monde.

Rejoignez notre communauté de pêcheurs à la perle

N’hésitez pas à contribuer à notre communauté en partageant vos expériences de pêche. Vous ne devez pas nécessairement télécharger des vidéos ou des photos, mais nous serions ravis de lire des récits détaillés de vos sorties de pêche. Partagez vos astuces, révélez les endroits où vous avez connu le plus de succès, et discutez des perles qui ont été les plus efficaces pour vous. N’oubliez pas non plus de partager les moments amusants que vous avez vécus en cours de route.

Si vous avez des questions ou des commentaires, n’hésitez pas à les laisser en bas de chaque article. Vos expériences et vos connaissances peuvent être inestimables pour d’autres membres de la communauté qui cherchent à s’améliorer.

Si vous souhaitez explorer davantage, ma chaîne youtube est une source riche en vidéos et en explications couvrant une variété de sujets liés à la pêche à la perle. Vous y trouverez des conseils, des techniques et des démonstrations pour vous aider à devenir un pêcheur plus accompli.

Pour rester informé en temps réel des dernières actualités, des nouvelles publications, des sorties de pêche à venir et des nouvelles vidéos, n’oubliez pas de suivre notre blog sur blogger. Nous mettons en place des flux en temps réel pour vous tenir au courant de tout ce qui se passe ici.

Enfin, une autre option pour rester au fait de toutes nos actualités est de vous abonner à ma chaîne canablog. Cela vous permettra de recevoir des mises à jour en temps réel et de ne rien manquer de nos passionnantes aventures de pêche à la perle. Rejoignez-nous dans cette passion commune pour la pêche et partagez votre expérience avec la communauté !

À très bientôt pour de nouvelles aventures.

Le membre Phil-le-perleur a été pêcher à Landelies le 29 août 2023
dans Sambre
Conditions météorologiques Soleil

Le membre a pêché avec Perle

La durée de la séance de pêche a été de 10h00 pour un total de 99 poissons

La moyenne des captures est de 10 poissons par heure

le détail des prises

96 gardon(s)

3 gobie(s)

Nombre de jours restants pour visualiser les données météorologiques avancées 123 jours.

Pour rappel

Pour continuer à profiter de ce service, il faudra absolument poster 3 sorties de pêche par an avec des photos.

Vous devez être connecté pour voir les conditions météorologiques avancées. Connectez-vous ici.

Laisser un commentaire

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com