Il y a déjà 7 commentaire(s) postés sur cet article en bas de page

469 personne(s) aiment cet article depuis le 15/08/2023

Nouveautés

Pêche mouvementée à Lobbes avec la perle rare

À la recherche de la perle rare

Il y a longtemps que je pensais aller pêcher à la perle à Lobbes, c’est décidé pour aujourd’hui. Les conditions météo sont favorables. Je m’attends à une pêche fructueuse.Dans L’espoir de trouver une perle rare pour cette sortie a Lobbes

À 8h30, j’arrive près du pont de Lobbes avec en poche ma perle rare, rive droite. Un pêcheur est déjà installé et en train de perler, ayant la chance de capturer trois poissons. Cela semble être de bon augure. En observant les autres pêcheurs en face et un peu plus loin, je remarque qu’ils ne perloient pas, mais attrapent rarement un poisson.

Après des salutations et une brève discussion avec un pêcheur très aimable, je lui demande s’il voit un problème à ce que je pêche à 15 mètres à sa gauche. En considérant que je pratique également la pêche à la graine ou à la perle. Il n’y voit aucun inconvénient et m’invite à m’installer, donc je choisis un emplacement à 4 mètres du pont.

Après un sondage, je constate que la profondeur est de 4 mètres, régulière et propre, avec un léger courant. Contrairement à ma routine habituelle, je décide de commencer directement avec une Ligne à perler plutôt qu’une ligne classique au chénevis.

De la quête de la perle à la perturbation inattendue

En raison de la configuration, je monte ma ligne à perler sur ma canne à l’anglaise, avec une portée ne dépassant pas 6 mètres. Les premières coulées ne donnent rien, et je réalise qu’il me faut ajuster ma plombée constituée de plombs carrés. Après quelques modifications, je réussis à attraper mon premier poisson, mais la suite n’est pas aussi prometteuse.

Je change de perle à plusieurs reprises avant de trouver celle qui fonctionne le mieux, une perle grise avec des germes rouges et blancs. Le rendement s’améliore considérablement, en enchaînant presque un poisson à chaque coulée. Pendant ce temps, mon voisin a repris une ligne classique au chanvre et récupère quelques poissons.

Cependant, une bande d’énergumènes perturbe la tranquillité de la pêche. Ils arrivent de l’autre côté de la Sambre, avec de la musique à fond, une voiture ouverte, et décident de plonger au milieu de la rivière juste en face de moi. Les poissons s’enfuient, perturbés par les ploufs répétés, et la pêche devient difficile.

Malgré une période d’accalmie lorsque les plongeurs s’en vont, ils reviennent et perturbent à nouveau la pêche. Entre 18h et 18h30, le poisson revient en nombre, et je capture un poisson à chaque coulée, dont un spécimen de 32 cm.

En conclusion, la Sambre à Lobbes est riche en poissons, mais je chercherai un endroit plus calme la prochaine fois.

N’oublie pas de nous rejoindre sur Facebook

Le membre Did a été pêcher à Lobbes le 15 août 2023
dans Sambre
Conditions météorologiques Soleil

Le membre a pêché avec Perle, Graines

La durée de la séance de pêche a été de 10h00 pour un total de 100 poissons

La moyenne des captures est de 10 poissons par heure

le détail des prises

100 gardon(s)

Nombre de jours restants pour visualiser les données météorologiques avancées 123 jours.

Pour rappel

Pour continuer à profiter de ce service, il faudra absolument poster 3 sorties de pêche par an avec des photos.

Vous devez être connecté pour voir les conditions météorologiques avancées. Connectez-vous ici.

7 réflexions sur “Pêche mouvementée à Lobbes avec la perle rare

  • Bonjour Did,

    En principe, je devais te rendre visite ce jour à Lobbes, mais malheureusement je n’ai pas eu le temps de finir tout ce que je devais faire.

    C’est parfait comme pêche. Tu n’aurais pas pu faire mieux dans de telles circonstances. C’est dommage pour ce non-respect des pêcheurs, mais en même temps, que faire…

    Le mieux à faire, c’est comme tu dis, de trouver une autre place plus à l’écart de ce pont. Je pense notamment à l’endroit où il y a des barques près de l’hôpital de Lobbes.

    Mais de nouveau, tout ce que j’explique sur ce site s’avère exact. Il faut chercher et tu as bien vu que l’autre pêcheur qui perle aussi et n’ayant pas ta psychologie ne prend rien ou pas grand-chose, de même que les autres pêcheurs qui pêchent de façon traditionnelle ne prennent pas grand-chose.

    Quand je vous dis et répète qu’après la pêche à la perle, il n’y a plus rien, tu deviens un vrai technicien de la pêche à la perle. L’acclamation est normale.

    Did, comme toujours, on fait très attention au poisson, car on en a besoin.

    Passe une bonne journée

  • Bonjour did
    Quelle perle spécifique avez-vous finalement trouvée qui a fonctionné pour augmenter votre rendement de pêche ?

    Comment avez-vous géré les interruptions causées par les plongeurs et leurs plongeons répétés ? Cela a-t-il eu un impact durable sur la réactivité des poissons ?

    Pouvez-vous partager votre expérience de pêche dans des endroits plus calmes par rapport à cet endroit particulier à Lobbes ? Y a-t-il des différences significatives dans le comportement des poissons et dans votre succès global ?

    • Bonjour Eric

      Je suis flatté que tu t’intéresses à ma pêche à Lobbes.

      Pour la perle utilisée ce jour là, c’était une grise cylindrique de 2,5mm avec germes rouges et blancs, fabrication de Phil.
      Mais il faut chercher ce n’est pas toujours la meilleure, je n’ai pas encore trouvé l’explication pourquoi un jour une perle est meilleure qu’une autre, mais je constate que c’est bien le cas il faut chercher et ne pas hésiter à changer jusqu’à trouver la meilleure. Avec l’expérience, je pense que Phil sera de mon avis, on ne cherche pas longtemps, car celles qui ont été les plus rentables sont essayées en premier et souvent on tombe vite sur la bonne.
      A solre sur sambre par exemple la perle qui fonctionne bien est une ronde noire avec germe blanc.

      Pour l’impact des plongeurs, pendant les periodes de plongeons, effectivement je ne prenais plus rien mais il n’a pas fallu longtemps après leur départ pour que le poisson revienne. Bien entendu avec poursuite continue de l’agrainage.

      Pour le partage de mon expérience à la perle, qui est encore tres récente, il suffit de lire mes sorties précédentes.
      Effectivement, je constate que cette méthode est bien celle qui rapporte le plus de poissons quand celui-ci est disposé à prendre la graine.
      Mais, il ne faut pas croire que c’est toujours pareil. par exemple je suis allé la semaine dernière à Lobbes à nouveau, cette fois à gauche du pont en rive droite et malgré que je n’ait pas été gêné par des plongeurs le rendement était médiocre. Je n’ai pris que 40 gardons sur la journée sans jamais trouver la perle du jour. Le poisson était monté tres vite dans les graines et il fallait perler entre deux eaux, je l’ai compris un peu tard. (je n’ai d’ailleurs pas posté cette sortie car elle ne pouvait apporter aucun enseignement)

      • bonjour Did
        Un grand merci pour les reponses
        tu as donc achete des eprles a phil si je comprends bien
        tu n’as eu aucun soucis avec la livraison ou l’achat
        je te pose ces questions car je serais aussi interesse par en acheter
        tu as achete quoi comme perle ?

        Je pense que meme les petites sorties de epche serait bien de pouvoir etre postee
        cela peux servir a faire comprendre que des fois cela ne fonctionne pas

        Encore merci pour tes reponses claires et precises

        • Bonjour Eric,

          Exact, j’ai acheté le pack de perles proposé par Phil.
          Je n’ai eu aucun souci de livraison car il me les a remises lors d’une séance de pêche commune.
          Si tu es interessé, n’hésite pas à contacter Phil il te donnera tous les renseignements nécessaires, vois à ce sujet les commentaires de Ronald sur ma 1ere sortie à la perle de la saison.

          Tu as raison, même les « petites » sorties de pêche méritent d’être postées, on apprend des fois beaucoup plus de ses erreurs que de ses réussites. J’y penserai à l’avenir.

      • Bonjour Did,

        Tu as parfaitement raison. Il est essentiel de ne pas considérer la perle d’aujourd’hui comme celle d’hier. Le choix de la perle préférée par le poisson peut être influencé par une multitude de facteurs, comme ses préférences alimentaires spécifiques pour ce jour précis. Les conditions météorologiques et l’état des eaux jouent également un rôle crucial.

        Did, tu as une fois de plus saisi les subtilités de la pêche à la perle. Je sais qu’au début, tu étais un peu sceptique lorsque je te parlais de tout cela, mais cette fois-ci, tu en as une preuve concrète.

        C’est similaire au cas d’un pêcheur de carnassiers qui change de leurre. Même un pêcheur à l’asticot peut être perplexe quant à la raison pour laquelle, un jour, les gardons préféreront un panache alors que le jour précédent, ils optaient pour un simple asticot blanc.

        C’est aussi la même situation avec le chènevis. Parfois, le poisson sera prêt à saisir n’importe quelle graine, alors que d’autres jours, il sera plus sélectif.

        Toutefois, il existe une explication à tout cela, et je suis convaincu que le poisson est un animal capable de détecter la moindre variation dans son environnement. Ainsi, le moindre changement peut influencer ses habitudes alimentaires.

        D’ailleurs, c’est la raison pour laquelle nous avons beaucoup plus de succès en diversifiant notre choix de perles.

        Prenons à nouveau l’exemple du pêcheur qui cible les carnassiers en utilisant uniquement des leurres. Il est évident qu’il y a une raison pour laquelle nous observons plus de pêcheurs de carnassiers optant pour des leurres plutôt que des appâts vivants.

        Cette réalité est également vraie pour les pêcheurs à la mouche, et il existe de nombreux exemples similaires.

        Le plus grand défi avec les leurres, peu importe l’espèce de poisson visée, consiste à présenter l’appât de manière aussi naturelle que possible.

Laisser un commentaire

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com