Cet article se sent bien seul sans commentaire(s) postés en bas de page

257 personne(s) aiment cet article depuis le 26/06/2014

Nouveautés

Formidable pêche à la perle magique

Une nouvelle aventure de pêche à la perle

Le 26 juin 2014, je me prépare pour une nouvelle aventure de pêche à la perle. Cette fois, mon dévolu sera l’abbaye d’Aulne, un havre de paix.
Mais pas pour moi car malheureusement, faute de place, je suis situé en contrebas d’une plaine de jeu pour enfants. Je suis donc le premier à profiter de tout ce bruit.
Le deuxième inconvénient est celui de la place. En effet, le fond n’est pas du tout régulier. Le seul moyen pour avoir un fond régulier est de devoir avancer ma barque de pêche de plusieurs mètres. Cela engendre bien évidemment de devoir détacher ma barque, de bien me stabiliser et j’en passe.
Cela serait sympa que cela puisse fonctionner avec ce que l’on appelle une perle magique

Je pense que vous commencez à me connaître, et donc comme à chaque fois, je me lève très tôt pour me rendre sur place. Cela est toujours une joie de me rendre au bord de l’eau. Il ne faut pas oublier que j’habite en appartement, donc sans jardin ni aucun espace.

Le plus dur, je dois dire, est de devoir descendre mon matériel de pêche du troisième étage sans ascenseur. Cela nécessite plusieurs aller-retour.

Une fois que tout est dans la voiture, il me reste à peine 20 minutes pour arriver à l’abbaye d’Aulne. Un avantage de cet endroit en arrivant tôt, c’est que je peux me garer en première Ligne.

Une fois sur place, il me reste à décharger le matériel et tout transporter à la barque.

Test des perles grises et noires

Puis, comme expliqué plus haut, je dois avancer ma barque. Une fois que tout cela est fait, je peux enfin prendre le temps de me reposer un peu en observant le courant et voir comment je vais m’y prendre.

Mon idée pour ce jour est de pêcher le plus près possible de la barque. À cet endroit, le fond est de 3 mètres quand même, donc le plus près possible de la barque sera au minimum de 3m20 puisque je dois compter ma bannière.

Je pêche toujours avec ma technique de l’indicateur. On ne va pas séparer une équipe qui gagne. Je vais commencer avec une perle qui fonctionne bien pour l’endroit, qui est une perle grise. Ma plombée est assez lourde car le courant me semble un peu plus vif que d’habitude.

En regardant attentivement le courant, je vois que cela est plus ou moins le même même plus loin, donc il y a de fortes chances que je teste assez plus loin que 3m20. Les premières coulées ne donnent rien, malgré le fait que je graine assez haut.

Je sais que je dois attendre, mais cela n’est pas mon fort. Comme je sais que ma plombée ne peut être que +- bonne, je commence par changer de perle. Je passe en revue la perle noire à facette avec les germes blancs et sa sœur qui possède les germes blancs et rouges. Cela ne change pas grand-chose.

La perle magique pour cette pêche

Le soleil quant à lui pointe son nez. Je vais donc sortir ma perle bronze qui est surnommée par les autres pêcheurs « magique », et en effet, elle porte bien son nom, puisque le premier coup de ligne se solde par un gardon.

Fort de cette expérience, je vais continuer à perler avec cette perle. Attention, je n’ai pas dit que je ne vais plus essayer celles que j’ai déjà passées en revue. Pour l’instant, les gardons se suivent, mais je sais que je pourrais améliorer.

Je vais donc commencer par remettre des plombs. Je veux savoir jusqu’à quel point ils vont mordre. Comme je m’en doutais, plus de plombs, j’ajoute, moins j’ai de gardons. Je fais marche arrière et je retire des plombs. Subitement, la cadence augmente. C’est parfait, je ne bouge plus à rien.

Après un moment, je souhaiterais tester d’autres perles, mais rien ne vient surclasser cette perle magique. Je me résile donc à utiliser cette perle.

La sortie de pêche touche déjà doucement à sa fin, et je ne vais pas trop me plaindre de cette sortie de pêche à la perle.

Conclusions de cette perle magique

La conclusion est quand même de 90 gardons et un record de 13 brèmes. Cela arrive qu’elles veulent aussi participer à la fête. En 7 heures de pêche, cela fait du 15 poissons par heure. Je trouve cela plutôt pas mal.Pour un poids total de 7 kilos sans compter le poids des brémes

Rejoignez-nous sur youtube, blogger et Canablog pour plonger dans cet univers passionnant où la pêche à la perle est au cœur de chaque récit. Qu’il s’agisse de vidéos envoûtantes, de récits épiques ou de conseils pointus, vous serez ébloui par la richesse et la diversité de contenus qui vous attendent. Préparez-vous à vivre des expériences uniques, à apprendre des techniques inédites et à vous immerger totalement dans cette aventure fascinante. Allez-y, cliquez, explorez et partez à la découverte de tout ce que YouTube, Blogger et Canablog ont à vous offrir dans le monde passionnant de la pêche à la perle !

Le membre Phil-le-perleur a été pêcher à Abbaye d'aulne le 26 juin 2014
dans sambre
Conditions météorologiques Soleil

Le membre a pêché avec Perle

La durée de la séance de pêche a été de 7h00 pour un total de 103 poissons

La moyenne des captures est de 15 poissons par heure

le détail des prises

90 gardon(s)

13 bréme(s)

Nombre de jours restants pour visualiser les données météorologiques avancées 123 jours.

Pour rappel

Pour continuer à profiter de ce service, il faudra absolument poster 3 sorties de pêche par an avec des photos.

Vous devez être connecté pour voir les conditions météorologiques avancées. Connectez-vous ici.

Laisser un commentaire

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com