Cet article se sent bien seul sans commentaire(s) postés en bas de page

292 personne(s) aiment cet article depuis le 12/09/2013

Sorties de pêche à la perle

La pêche à Landelies du 12 septembre à Landelies

Landelies et son déversoir pour la pêche à la perle

Landelies est réputé pour offrir de belles opportunités de pêche à la perle. Situé dans le déversoir, cet endroit regorge de poissons qui réagissent favorablement à cette technique de pêche particulière. En empruntant la barque de Leopold, j’ai l’occasion d’explorer différentes zones de pêche et d’optimiser mes chances de succès.

Lorsque j’arrive sur place, l’un des éléments clés que j’observe est le courant. Le courant joue un rôle essentiel dans la pêche à la perle Il influence le comportement des poissons et détermine les postes de pêche les plus propices. Malgré les précipitations récentes, le courant se révèle être dans des conditions favorables . ce qui me met dans de bonnes dispositions pour une pêche fructueuse.

Cependant, il est important de souligner que l’observation du courant ne se fait pas en un simple coup d’œil. Je prends le temps d’analyser sa vitesse, sa direction et les éventuels remous qu’il crée. Cette observation minutieuse me permet de sélectionner les meilleurs endroits où déposer mes perles et d’adapter ma technique en conséquence.

Pendant que j’étudie le courant, j’en profite pour savourer ma première tartine, tout en gardant un œil attentif sur l’activité des poissons. Observer leur comportement est crucial pour comprendre s’ils sont en phase d’alimentation ou s’ils sont plus calmes. Cela me donne des indications précieuses sur le choix des perles à utiliser et sur la manière de les présenter.

L’importance du choix de la perle dans la pêche a Landelies

Au fil du temps, j’ai développé une certaine expertise dans la sélection des perles à Landelies. J’ai remarqué que certaines couleurs, tailles ou types de perles suscitent davantage l’intérêt des poissons locaux. Cela peut varier en fonction de la saison, de la météo ou même de la température de l’eau. En restant attentif à ces détails et en ajustant mes choix en conséquence J’augmente mes chances de réussite lors de mes sorties de pêche à la perle à Landelies.

En somme, pêcher à la perle à Landelies représente un défi passionnant. C’est un mélange subtil d’observation, d’adaptation et de connaissance des préférences des poissons locaux. Chaque sortie est une occasion d’apprendre, d’expérimenter et de savourer la beauté de cette technique de pêche unique.

L’avantage de la barque de Leopold, c’est qu’elle nous permet d’être proches du courant lorsque le débit de l’eau est correct et que les poudres du barrage le dirigent vers nous. Cela constitue un atout supplémentaire pour notre pêche.

Je débute donc ma sortie de pêche avec une certaine confiance, et dès les premiers lancers, les touches s’enchaînent. Pas de souci, je sais que les poissons sont bien présents. Il suffit de trouver la bonne perle ou d’ajuster mes plombs. Parfois, un simple ajustement d’un plomb en moins ou en plus peut faire toute la différence. Le courant réel qui nous intéresse se trouve en profondeur, sous la surface de l’eau.

La chose la plus importante bien sonder le fond

Lorsque j’arrive au bord de l’eau, la première chose que je fais, quelles que soient les circonstances, c’est de bien sonder la zone. Ensuite, je passe à l’action de pêche, le plus près possible de la barque en fonction du courant. Vous seriez étonné de ce qui se passe à proximité de la barque de pêche, voire même sous celle-ci.

C’est précisément pour cette raison que pêcher dans une barque reste un véritable défi. Le moindre choc, la moindre vibration peut être ressenti par les poissons. Même si par expérience, je sais que lorsque les poissons se sentent à l’aise, ils reviennent rapidement sur la zone de pêche. Mais il est donc essentiel de veiller à minimiser les perturbations et de maintenir un environnement calme et propice à la prise de poissons.

En conclusion, la pêche en barque présente des avantages indéniables en termes d’accès au courant et de proximité avec les poissons. Cependant, cela nécessite également une attention accrue aux moindres mouvements et une adaptation constante pour maximiser les chances de succès. C’est un équilibre délicat entre profiter des avantages offerts par la barque et respecter l’environnement aquatique pour une expérience de pêche gratifiante.

Pour l’instant, je suis en possession de trois barques de pêche . Une à Landelies, près de celle de Leopold, et deux autres à l’Abbaye d’Aulne. De plus, j’ai également la possibilité de pêcher dans d’autres barques, notamment celle de Claude. Ce qui me donne un choix impressionnant d’options.

Sans compter que je peux déplacer mes barques dans la Sambre, ce qui ouvre un nombre infini de possibilités. Ce jour-là, par exemple, comme souvent, c’est une histoire de réglage des plombs.

L’importance de la plombée

Il est important de ne pas oublier qu’avec ma technique, les plombs ne servent pas uniquement à faire descendre la perle de manière naturelle, mais aussi à contrôler son mouvement. Par exemple, si je place plus de plombs près du bas de ligne, la ligne sera plus lourde et sera moins emportée par le courant. Il convient de souligner que j’utilise de petits plombs de 0.12 grammes. En revanche, si mes plombs sont plus proches de mon indicateurs, ma perle aura tendance à flotter avec le courant.

Tout cela est une expérience que tu acquerras avec le temps. Le monde ne s’est pas fait en un jour, et il en est de même pour la pêche à la perle.
C’est en explorant différentes situations, en faisant des ajustements et en observant attentivement les résultats que tu développeras ton expertise dans cette technique de pêche passionnante. Patience et persévérance sont les clés pour progresser et apprendre de chaque sortie.
Le résultat de cette sortie de pêche à la perle est indéniablement remarquable. En 4 heures de pêche, j’ai capturé 75 poissons, ce qui nous donne une moyenne de 19 poissons par heure. Je dépasse largement la moyenne que je m’étais fixée de 12 poissons par heure.

En conclusion

Il est important de souligner qu’il y a 6 brèmes dans le total, et cela prend un certain temps pour les extraire de l’eau. Aucune brème adulte ne rentre dans ma bourriche, par choix. En effet, les gros poissons peuvent endommager les plus petits. Lorsque l’on soulève la bourriche, les spécimens les plus imposants écrasent les plus petits.

Cette décision de ne pas garder les brèmes adultes vise à préserver les plus petits poissons dans la bourriche . La protection des ressources halieutiques est essentielle pour assurer la pérennité de la pêche à la perle .

La pêche à la perle a Landelies est un veritable plaisir

Si tu veux visionner des vidéos viens voir ma chaine youtube

Le membre Phil-le-perleur a pêché à Landelies le 12 septembre 2013
dans Sambre
Conditions météorologiques Nuageux
Le membre a pêché avec Perle

La durée de la séance de pêche a été de 4h00 pour un total de 75 poissons

La moyenne des captures est de 19 poissons par heure

le détail des prises

68 gardon(s)

7 bréme(s)

Nombre de jours restants pour visualiser les données météorologiques avancées 68 jours.

Pour rappel

Pour continuer à profiter de ce service, il faudra absolument poster 3 sorties de pêche par an avec des photos.

Vous devez être connecté pour voir les conditions météorologiques avancées. Connectez-vous ici.

Laisser un commentaire

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com