Cet article se sent bien seul sans commentaire(s) postés en bas de page

13 personne(s) aiment cet article depuis le 06/04/2024

divers

Le chènevis est-il une esche d’accoutumance pour la pêche?

La vérité sur l’attrait du chènevis pour les gardons

Voilà une question qui a son importance, comme chacune que l’on me pose. Cela méritera à nouveau un article bien complet, car si vous vous posez la question, il va sans dire que je me la suis posée aussi. Il est facile de dire que le chènevis est-il une esche d’accoutumance pour la pêche

Des fois, c’est vraiment surprenant comment les gardons et même les autres poissons adorent le chènevis. Mais cela est parfois juste une apparence. Hou là, je sens déjà les avis négatifs me tomber dessus. Certains iront même dire que je raconte n’importe quoi. Pourtant, je vous assure que je vous raconte la vérité. Mais bien sûr, pour appuyer mes dires, il a fallu que je réalise des expériences.

Pour tout vous dire, même si de nouveau cela ne va pas plaire à tout le monde, il y a eu un temps où je ménageais les gardons. Ce qui n’est plus le cas. La raison pour laquelle je ne les mange plus est en partie que je trouve qu’il y a déjà suffisamment de prédateurs qui sont déjà présents. Je pense que vous voyez de qui je vais parler. Ces maudits oiseaux que l’on appelle héron ou cormoran. Mais aussi ces bêtes affreuses qui sont les gobies, sans oublier au passage les silures. Bref, je pense que les gardons ont déjà suffisamment d’ennemis sans que je les rajoute à la liste.

Observations et interrogations au fil de l’eau

Mon tout premier étonnement a été lorsque j’allais pêcher dans la fameuse rivière de l’Eau d’Heure avec mon matériel. Où je capturais des énormes gardons de plus de 30 cm. Mon maximum en taille a été de 39 cm et pas un seul, mais bien cinq sur une même sortie de pêche. Comme je viens de l’expliquer plus haut, je mangeais ces poissons. Mais pour les manger, il fallait bien les nettoyer. À ma grande surprise, malgré la pêche incroyable, il arrivait qu’aucun gardon n’ait du chènevis dans leurs intestins. Certains me diront que c’est logique, un poisson digère assez rapidement. Sur ce coup-là, je suis d’accord. Mais qu’aucun n’ait aucune graine, même pas les derniers capturés. Cela est bizarre, faut bien l’avouer.Alors posons nous encore une fois la question le chènevis est-il une esche d’accoutumance pour la pêche à la perle ?

Cela s’est produit à plusieurs reprises. Attention, je n’ai pas dit à chaque fois, car en règle générale, ils ont bien du chènevis broyé dans leurs intestins. Des fois même lorsque on les capture. Leurs selles sont du chènevis broyé, pour vous dire depuis combien de temps ils sont sur le coup.

Un autre phénomène qui m’a déjà interpelé à plusieurs reprises : pourquoi des fois le poisson boude carrément le chènevis, si je vous assure que cela arrive. Cela m’est déjà arrivé à plusieurs reprises de m’installer à côté d’un pêcheur au chènevis. Je ne parle pas du débutant mais du vrai pêcheur, et qu’il ne prenne à moitié rien. Des fois même cela arrive qu’aucune touche ne se produise. Certains me diront que c’est sûrement à cause de carnassiers, je n’en suis pas si sûr que cela. d’autres a cause de la météo

Le chènevis une esche incontournable en pêche ?

Fort de ces expériences, j’ai voulu savoir comment allaient se comporter les poissons de mon bassin en voyant du chènevis pour la première fois. Aussi curieux que cela puisse paraître, au bout de quelques lancers, les poissons tournaient dans les graines. Il serait exagéré de dire qu’ils le mangeaient, mais ils venaient voir ce que c’était. Après, bien entendu, tout le monde me dira que des poissons de bassin seront curieux de tout et mangeront tout et n’importe quoi.

Mais comme je dis, il faut pousser les choses plus loin. J’en ai donc profité pour réaliser une autre expérience au niveau du trou d’aulne dans la Sambre. À cet endroit, le poisson n’a plus vu de chènevis depuis bien longtemps, et pourtant, il ne leur a pas fallu longtemps pour venir s’y imprégner et y prendre goût assez rapidement, je dois dire.

Le Chènevis : une esche d’accoutumance pour la pêche ?

Ce qui est intéressant aussi d’observer, c’est lorsque le gardon monte dans le chènevis. On peut remarquer que cela ne dure pas une éternité, car au bout d’un moment, le poisson ne vient plus chercher les graines. Donc que se passe-t-il réellement lors de nos sorties de pêche ?

Je vais vous donner ma version, après bien entendu, chacun sera libre de donner son avis dans les commentaires.

Il faut savoir que le chènevis est une drogue et donc comme toute drogue, il devrait y avoir une accoutumance et en principe, les poissons devraient ne plus pouvoir s’en passer. Pourtant, d’après mes expériences, il y a lieu de se poser des questions.

Mais il faut dire aussi que peu de pêcheurs graine de manière suffisante pour que chaque gardon puisse avoir sa ration. Donc, je pense que le poisson est familier de la graine de chènevis mais sans plus. Il n’a pas l’occassion avec le peu de chénevis lancer dans l’eau de prendre cela pour une accoutumance

Les mystères des zones de pêche

Par contre, une chose assez étrange que j’ai pu remarquer, c’est que si on pêche chaque jour au même endroit à la même distance, on va finir par accoutumer le poisson et pas nécessairement avec du chènevis. Là aussi, encore une fois, j’ai observé attentivement ce qui se passe autour de moi. Franchement, il faut être aveugle pour ne pas voir ce qui se passe dans les cours d’eau. Combien de fois n’a-t-on pas vu plusieurs pêcheurs toujours pêcher au même endroit, malgré que la berge fait des kilomètres ? Il faut bien avouer que cela est étrange. Pourquoi ils ne sont pas distants de plusieurs dizaines de mètres ? La raison est simple : le poisson est habitué à recevoir à manger de façon régulière à cet endroit. Mais peut on parler d’esche d’accoutumance pour la pêche ?

D’ailleurs, il me vient encore en tête une anecdote qui se passe à l’abbaye d’Aulne. Je pêche derrière la péniche, pour ceux qui connaissent, je ne prends rien, pas une seule touche durant 2 heures. Je me décide de rester sur la même rive mais de pêcher devant la péniche et je réalise un carton. Alors franchement, si tu as une explication…

Des expériences, on pourrait en faire des tonnes si on veut, il n’y a vraiment que l’imagination qui pourrait poser des limites.

Laisser un commentaire

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com