Cet article se sent bien seul sans commentaire(s) postés en bas de page

24 personne(s) aiment cet article depuis le 30/03/2024

divers

Pêche à la perle possible en étangs et canaux ?

Les règles et défis de la pêche à la perle

La pêche à la perle est une technique qui peut être utilisée presque n’importe où. Mais attention, il y aura cependant certaines règles à respecter. Comme toujours, ceci est mon avis et reste bien entendu un débat ouvert à tous, tout comme les réponses aux autres questions. Donc oui pêcher à la perle reste possible dans les étangs et les canaux. Il faudra juste avoir le bon matériel

Tout d’abord, il faut savoir que plus l’endroit sera profond, plus il sera compliqué de pratiquer la pêche à la perle, surtout avec du courant. Car, pour rappel, il faudra veiller à bien agrainer. De façon à être sûr que nous sommes bien dans le sillage de notre chenevis. Cela est, à mon humble avis, le plus compliqué.

Ensuite, il faudra absolument que le courant soit optimal, ni trop rapide ni trop lent, car cela est vraiment crucial. D’ailleurs, au fil des années d’expérience, j’ai pu remarquer que le poisson n’apprécie pas les brusques changements de courant auxquels il est habitué.

Donc, en plus de la profondeur, il faudra faire très attention au niveau du courant. Dans le cas du courant la plombee sera encore plus importante

Explorer les endroits à pêcher à la perle dans les étangs et les canaux

Mais il faudra également tenir compte de la distance pour pêcher. Par exemple, dans ma région, il y a le nouveau canal, et je dirais que c’est très compliqué d’y pêcher à la perle. Cela pour deux raisons : d’abord, les berges sont très inclinées, ensuite, le canal est très profond. pêcher loin lorsqu’on pratique la pêche à la perle n’est pas la meilleure idée. En effet notre scion va fouetter à chaque touche et cela aboutira souvent à rater le poisson. Parfois, il ne faut pas chercher très loin pour comprendre pourquoi on rate nos prises. La longeur de la ligne sera un probleme en plus

Bien entendu, pêcher dans des eaux peu profondes est complètement inutile, même si je ne l’ai jamais fait…

Il nous reste bien entendu les étangs, où les perles peuvent fonctionner de façon incroyable. Mais il faudra adapter la technique de présentation, car nous n’allons pas pêcher en étang comme nous le ferions dans un cours d’eau avec du courant. Donc, il faudra s’habituer et tester différentes techniques, comme celle de l’indicateur ou celle de la versaille surplombée. Je pense que ces deux techniques pourraient convenir, donc la réponse est oui, c’est possible. Je connais d’ailleurs pas mal de personnes qui la pratiquent en étang.

C’est d’ailleurs pour cela qu’il sera toujours plus facile de pêcher à la perle dans un étang. En règle générale, l’endroit sera assez poissonneux, et bien entendu, il ne faudra pas prêter attention au courant, car gérer le courant est quand même une chose compliquée.

Les subtilités de la pêche à la perle

Par contre, je vais donner un exemple : dans la Sambre, le poisson mord relativement bien à la perle lorsque le courant est optimal. La perle ne donnera rien lorsque le courant sera trop fort ou complètement absent. J’ai aussi remarqué que lorsque les eaux sont trop claires, cela rend plus difficile la pêche à la perle, tout comme lorsqu’elles sont chargées de particules en suspension après de fortes pluies.

Il faudra également rechercher le poisson, car ce n’est pas lui qui viendra à nous. Il faudra donc essayer à différentes distances et parfois à différentes profondeurs. C’est cela qui crée la passion pour la pêche à la perle, c’est-à-dire la recherche. Souvent, le poisson se trouve à un endroit précis.

Par exemple, au fil des saisons, le poisson se déplace. J’ai remarqué qu’en hiver, il préfère les endroits plus profonds. Mais dès les premiers rayons de soleil, il aime venir se réchauffer, ce qui est valable pour de nombreux animaux, pas seulement les poissons.

Pêcher à la perle que cela soit dans le courant , dans les canaux ou étangs restent un art même avec une bonne canne

La vérité sur l’art de la perle pour pêcher dans les étangs et les canaux

Un autre aspect à prendre en compte est celui des perles. Il m’est souvent arrivé que l’on vienne me trouver pour vouloir m’acheter une perle. Alors je regarde la personne et je lui réponds : « Mon ami, je ne la vends pas mais je te la donne. » Tout étonné, il repart avec sa perle, et 30 minutes plus tard, il revient vers moi en demandant pourquoi il n’attrape rien… Dans ce cas de figure, nous avons entamé une bonne discussion.

Car nombreux sont ceux qui pensent qu’il suffit juste de placer une perle sur son hameçon pour attraper du poisson. Certains me diront : « Je ne comprends pas pourquoi je prends du poisson en étang et pas dans la Sambre. » Eh bien, c’est parce que ce n’est pas du tout pareil, comme expliqué précédemment.

Il est nécessaire de comprendre aussi que parfois le côté psychologique joue un rôle déterminant. Parfois, on est convaincu de l’efficacité d’une perle car elle a souvent fonctionné, et donc avec cette perle, on va la tester sous toutes les coutures. Par contre, avec une perle moins connue, on fera notre travail moins sérieusement.

Combien de fois ai-je entendu dire : « Elles ne vont pas à la perle. » Mais en y regardant de plus près, le pêcheur utilise la même perle, à la même distance, depuis 15 minutes. Cela est la même chose pour pêcher à la perle dans les étangs et les canaux

Les mystères de la pêche à la perle

Lorsque l’on pêche à la perle, souvent un détail peut faire toute la différence. D’ailleurs, plusieurs personnes sont témoins de ce que je raconte, notamment Dij.

Nous pêchions ensemble dans l’eau, l’un à côté de l’autre. Nos lignes étaient identiques, avec la même plombée, le même hameçon et la même perle, nos indicateurs se suivant à peine sur 20 cm. Je prenais du poisson et il n’en prenait pas. Encore un autre exemple, toujours avec Dij : c’était dans un canal sans courant, et le temps que je prenne un gardon, il en avait 2 ou 3. Pourtant, toujours la même plombée, le même fond, la même perle, etc.

Tu peux en apprendre plus en lissant mes anecdotes

Alors oui, il y a une raison, et c’est bien là l’énigme qu’il faut découvrir.

Pour résumer, la pêche à la perle est donc praticable partout, mais avec des conditions. Comme je le dis souvent, si la pêche à la perle était si facile, il n’y aurait plus que des perleurs.

Rejoins-nous sur Facebook

Laisser un commentaire

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com