Cet article se sent bien seul sans commentaire(s) postés en bas de page

205 personne(s) aiment cet article depuis le 11/10/2014

Sorties de pêche à la perle

Merveilleuse pêche à la perle du 11 octobre 2014

Une aventure matinale au Trou d’Aulne

Certainement une dernière fois pour cette saison. Ce 11 octobre 2014, je serai de nouveau de retour au lieu-dit le Trou d’Aulne. Ce matin, je me suis levé de très bonne heure, cela est essentiel pour être prêt au lever du soleil et réaliser mes premières coulées. Tout est déjà prêt dans mon bac, mes lignes avec ma plombée formée de plombs ronds pour cette sortie de pêche à la perle.

Après avoir englouti une tartine rapidement, je me lance dans 3 heures d’effort pour rejoindre cet endroit magique. Je dois en effet descendre mon matériel de pêche, mon moteur et ma batterie depuis le 3ème étage de mon appartement sans ascenseur. Mais cela n’est pas tout, une fois sur place, je devrai encore tout transporter jusqu’à ma barque. Heureusement, j’ai une lampe frontale pour m’aider à éviter les pièges sur le trajet, car les berges ne sont pas bien entretenues.

Trouver l’endroit idéal

Lorsque tout est enfin dans la barque, je peux enfin souffler pendant les 30 minutes nécessaires pour atteindre le Trou d’Aulne. Arrivé sur place, je suis un peu déçu car le courant est un peu trop fort à mon goût. Je décide donc de m’éloigner du déversoir au maximum et de choisir un endroit où la Sambre est un peu plus large, en me collant au maximum à la berge pour pêcher au plus près de ma barque.

Après plusieurs recherches, je trouve enfin l’endroit convoité, un nouveau spot où je n’ai pas encore pêché. Je commence par sonder le fond près de ma barque de manière méticuleuse car je sais que le courant est trop rapide plus loin.

Se préoccuper de la plombée pour cette pêche à la perle

Les premières coulées près de ma barque confirment que j’ai fait le bon choix, le poisson est bel et bien présent et les touches sur ma ligne s’enchaînent rapidement. Cependant, je remarque que quelque chose ne va pas ; soit ma perle n’est pas adaptée, soit le nombre de plombs pose problème. Je décide donc de changer de perle et d’ajouter des plombs, ce qui prend un peu de temps, évidemment.

Je passe en revue les perles une par une, en sélectionnant celles qui se trouvent dans mes packs. Cela peut sembler incroyable, mais cela se passe rapidement car en quelques coulées, j’ai déjà une idée de leur efficacité, me permettant ainsi de passer rapidement à la perle suivante. De cette manière, je teste environ 10 perles en un rien de temps.

L’importance de la plombée lors de la pêche à la perle.

Si malgré ces ajustements, les touches ne s’améliorent pas, je sais alors que le problème pourrait provenir de la plombée. Il se peut qu’il manque un ou plusieurs plombs, ou bien que j’en retire quelques-uns pour obtenir le bon équilibre.

Enfin, après quelques essais, je finis par trouver la combinaison parfaite, celle qui me procure le plus de touches. Les gardons se succèdent alors de manière régulière, offrant une pêche des plus fructueuses. C’est une sensation gratifiante de voir ma stratégie fonctionner et d’être récompensé par une belle prise après tous ces ajustements.

Les heures défilent et se ressemblent, la cadence est impressionnante, un poisson toutes les 3 minutes environ. Mais déjà, l’heure du retour arrive. Malheureusement, à cette période de l’année, le soleil se couche de plus en plus tard. Je dois encore retourner à l’abbaye pour décharger le matériel puis tout remonter chez moi, cela prend autant de temps que le matin, soit environ 3 heures.

En conclusion

En conclusion, cette sortie de pêche à la perle a été une véritable réussite. Les gardons étaient bien là, tout près du bord, comme je le pensais. Cette saison se termine en beauté

Les gardons étaient, comme toujours lors de mes visites à cet endroit, extrêmement nombreux. Jai réussi à réaliser une belle bourriche de 156 poissons en 9 heures de pêche, établissant ainsi un nouveau record. Dans cette bourriche, on trouve 147 gardons et 9 brèmes. Dont la plupart ont nécessité l’aide d’une épuisette pour être sortis de l’eau. Les prises moyennes se chiffrent à 18 poissons par heure.

Cependant, il est regrettable que l’accès à cet endroit demande autant de préparation.

Si tu souhaites découvrir toutes mes bourriches de pêche à la perle, n’hésite pas à visiter ma chaîne youtube. De nombreuses vidéos t’attendent. En t’inscrivant sur ce site, tu pourras également partager tes propres sorties de pêche. Après ton inscription et accéder gratuitement à l’ensemble du contenu.

Mais ce n’est pas tout, tu as d’autres moyens pour te tenir informé de mes derniers articles. Il te suffit de te rendre sur mon blog de blogger pour suivre en temps réel les dernières publications, y compris les récits de mes dernières sorties de pêche à la perle.

Le membre Phil-le-perleur a pêché à Abbaye d'aulne le 11 octobre 2014
dans Sambre
Conditions météorologiques Soleil
Le membre a pêché avec Perle

La durée de la séance de pêche a été de 9h00 pour un total de 156 poissons

La moyenne des captures est de 17 poissons par heure

le détail des prises

147 gardon(s)

9 bréme(s)

Nombre de jours restants pour visualiser les données météorologiques avancées 67 jours.

Pour rappel

Pour continuer à profiter de ce service, il faudra absolument poster 3 sorties de pêche par an avec des photos.

Vous devez être connecté pour voir les conditions météorologiques avancées. Connectez-vous ici.

Laisser un commentaire

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com