Cet article se sent bien seul sans commentaire(s) postés en bas de page

Cet article a déjà été vu par 55 personne(s) différentes depuis le 14/09/2023

Le membre Phil-le-perleur

a été pêché à Abbaye d'Aulne le 14 septembre 2023 dans Sambre

Conditions météorologiques Soleil

Le membre a pêché avec Perle

La durée de la séance de pêche a été de 10h00 pour un total de 88 poissons

La moyenne des captures est de 9 poissons par heure

le détail des prises

88 gardon(s)

Réflexions sur la pêche à l’Abbaye d’Aulne de septembre 2023

Cela fait déjà plusieurs jours que je me tâte pour retourner pêcher à l’abbaye d’Aulne. Je souhaiterais reproduire ma dernière sortie de pêche à la perle. Je dois en profiter car doucement mais sûrement, les journées sont de plus en plus courtes. Cela sera sûrement l’une des dernières fois que j’irai à la pêche à l’Abbaye d’Aulne durant ce mois de septembre 2023.

D’après ce que j’entends dire dans le déversoir de Landelies, cela n’est pas terrible du tout. Sauf où le fond est plus important.

Au vu de ce que cette année, par rapport à l’an passé, il n’y a pas eu de fortes chaleurs, je pense que le poisson n’a pas migré de façon intense dans les eaux moins profondes pour y chercher de l’oxygène. D’ailleurs, cela s’est révélé à plusieurs reprises. Bien évidemment, cette théorie ne tient qu’à moi.

L’an passé, j’ai réalisé quelques belles bourriches dans des endroits où l’eau était relativement bien oxygénée. Tandis que cette année, dans ces mêmes endroits, le poisson est très peu présent.

Je pense que le poisson est resté plus dans les eaux de profondeur moyenne. D’ailleurs, à Landelies, on prend plus de poissons dans les eaux qui dépassent 2 mètres avec du courant.

Il faut dire que cette année, il n’y a pas eu beaucoup de pêcheurs du côté de Landelies et de l’abbaye d’Aulne. Cela est donc assez compliqué de tirer des conclusions.

Une pêche en eaux profondes

Je vais donc continuer ma logique des choses et retourner pêcher à l’abbaye d’Aulne avec une eau de plus de 2,50 mètres, au même endroit que ma pêche du 7 septembre 2023. Je dois en effet en profiter tant que ma barque est toujours en flottaison. En effet dans un bon mois on la sortira de l’eau pour l’hivernage.

La décision est prise et cela sera pour demain, le 14 septembre 2023

Au vu que le soleil se lève de plus en plus tard, je me lève aussi de plus en plus tard. Effectivement je dois tenir en compte que je dois naviguer avec ma barque pendant plus de 15 minutes pour arriver à l’endroit voulu.

Après le saut du lit, c’est bien évidemment l’embarquement du matériel de pêche dans la voiture pour la direction de l’abbaye d’Aulne. Arrivé sur place, il faut installer tout le matériel dans la barque pour ensuite me diriger vers mon endroit de prédilection.

Déchiffrer les indices de la coulée

La toute première chose à réaliser est de bien stabiliser la barque, cela s’effectue en partie avec un arbre présent sur la berge et un lestage que je place pour terminer.

Il faut ensuite tout installer autour de moi afin d’avoir tout à portée de main. Mais surtout, monter mes 3 kits, un kit par technique de pêche à la perle.

Les premiers coups de Lignes sont donnés avec la perle flottante et bien évidemment le plus près possible de la barque. C’est un très bon moyen en règle générale afin de très vite savoir si le poisson est présent dans la coulée, surtout sur la place où je suis placé, car le courant à première vue semble être le même sur toute la largeur de la Sambre. Mais comme j’explique dans certains de mes articles, il ne faut jamais se fier à ce courant de surface.

Le choix de la couleur fait toute la différence

Lors de ces premiers coups de Ligne avec la perle flottante, je constate très rapidement que le poisson est présent. Sans attendre, je change de kits pour prendre mon kit avec ma technique. Je vais utiliser une perle noire avec germe blanc et rouge. Après quelques coulées, rien ne se produit. Rappellez-vous que la perle noire n’est pas la perle qui, dans certains cas, peut s’avérer ne pas être la perle du jour. Il ne me reste plus qu’à changer de perle et de passer par la perle grise avec germe blanc et rouge. Cette fois sans plus attendre, les premiers gardons sortent de l’eau. Les captures se suivent durant une bonne heure, pour terminer assez rapidement.

Dans ce cas, une chose à faire est d’essayer avec un embout plus loin. Je parviens à prendre des gardons, mais de façon aléatoire. Je peux déjà dire que je ne vais pas pouvoir faire mieux que la fois passée. Mais comme le poisson se laisse capturer de façon aléatoire, je vais en profiter pour tenter de faire mieux avec la versaille surplombée.

Stratégies et résultats lors de la pêche à l’Abbaye d’Aulne en septembre 2023

Comme je l’ai déjà expliqué, des 3 techniques, c’est celle que j’apprécie le moins. Je ne compte pas trop insister avec cette technique. D’ailleurs, au bout de 30 minutes, j’en ai marre. Je suis trop habitué avec la technique de l’indicateurs, cela fait des années que je pratique cette technique.

Mais j’ai beau retirer ou remettre des plombs, cela ne veut

décidément pas s’accélérer. Je suis pour l’instant avec une moyenne de 7 poissons par heure. C’est déplorable et pas assez lorsque l’on pêche à la perle. Vers midi, je regarde mon compteur et je n’ai que 35 poissons.

Sur un coup de tête, je me décide de pêcher encore plus loin, mais bien évidemment sans amorçage. C’est à ce moment qu’un phénomène étrange se produit. Sur une moyenne de 2 coulées, je prends un gardon. Mais le temps de déboîter la canne et ensuite de la remettre en position, je perds du temps pour rattraper le temps perdu.

En quelques heures, je capture plus de 50 gardons, mais pêcher aussi loin est assez fatigant. De plus, les touches sont de nouveau en diminution. Décidément, cela est bien compliqué ce jour. Vers 17 h00, après 10 h00 de pêche, je décide de clore la sortie de pêche. Il faut en effet refaire le voyage dans le sens inverse, et amarrer la barque.

Conclusion: sortie de pêche à la perle à l’Abbaye d’Aulne septembre 2023

Je ne peux pas dire que cela a été ma meilleure sortie de pêche de l’année, mais ce n’était pas la pire non plus. Une chose est sûre, par rapport à l’année dernière, c’est complètement différent. Je pense avoir identifié où se situe le problème, d’ailleurs je vais rédiger un article à ce sujet. En effet, mon problème pourrait venir du fait que j’utilise les trois techniques, ce qui me disperse. Se diversifier n’est pas bénéfique et cela a un impact négatif sur le plan psychologique. Je vais devoir me recentrer sur ma technique avec l’indicateur. Le résultat de cette sortie de pêche de 10 heures est de 88 poissons , dont 88 gardons , aucun gobie

Cela me permettra de faire un bilan et de décider si je retourne à l’Abbaye d’Aulne pour ma prochaine sortie de pêche.

Partagez vos Expériences de pêche !

Ne manquez pas de nous faire part de vos aventures de pêche. Car cela contribue grandement à l’enrichissement de notre communauté en pleine croissance. Vous n’êtes pas obligé d’uploader des vidéos ou des photos. Mais ce serait vraiment génial si vous pouviez nous détailler au maximum votre sortie de pêche. Partagez vos astuces, les endroits où vous avez eu le plus de succès. Mais aussi les types de perles qui ont donné les meilleurs résultats, et même les petits moments amusants que vous avez vécus en chemin.

Nous sommes impatients de découvrir vos récits et de bénéficier de votre expertise en matière de pêche à la perle du gardon. Vos conseils sont inestimables pour les membres de notre communauté qui cherchent à s’améliorer.

Si vous avez des questions ou des commentaires, n’hésitez pas à me contacter. Votre expérience et vos connaissances peuvent être une source d’inspiration pour d’autres passionnés de pêche.

N’oubliez pas ma chaine youtube

Laisser un commentaire

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com