Cet article se sent bien seul sans commentaire(s) postés en bas de page

159 personne(s) aiment cet article depuis le 26/09/2023

Sorties de pêche à la perle

Record de 195 gardons pour cette pêche à la perle

Dernières navigations avant l’hivernage

Actuellement, je suis de nouveau très occupé à mettre à jour mon premier site, avançant de façon constante et assuré. J’ approche enfin de la fin de ce processus.
Cette année 2023 mon record de pêche en terme de gardons est de 186 prises sera t-il battu en ce mois de septembe 2023

Mais cette fois, je vais prendre un peu de temps pour moi pour retourner pêcher à l’abbaye d’Aulne avec ma barque. Car doucement mais sûrement, l’utilisation de ma barque pour cette saison de pêche touche à sa fin. En effet, nous allons les mettre en hivernage dans un petit mois.

C’est donc ce 26 septembre, profitant de l’annonce d’une journée ensoleillée, que je prends la direction de l’abbaye d’Aulne. Bien évidemment, comme à chaque fois, je me lève très tôt afin d’être à mon aise pour déballer mon matériel.

Réflexions matinales sur la pêche au gardon

Le premier objectif de la journée est de tout charger dans ma barque. Ensuite de prendre la direction de mon endroit de prédilection. Cet endroit est un peu caché dans les arbres. Ce qui me permet d’être à l’ombre une bonne partie de la journée.

J’ai toujours un objectif en été, c’est de pouvoir être prêt avant le lever du jour. Cela m’oblige à bien préparer mes affaires, mais surtout à bien profiter du calme du matin en mangeant une tartine. Bien évidemment, lorsque je mange ma tartine, je prends le temps de bien observer le courant.

Cela fait plusieurs jours qu’une chose me tracasse en tête. Je pense comprendre pourquoi depuis le début de la saison j’ai du mal à réaliser de belles bourriches de gardon. Comme toujours, des fois il faut parvenir à se remettre en question. La question que je me pose : qu’est-ce que je fais de moins bien que les autres années ?

Focus sur l’indicateursTrois approches, Une résolution

Après analyse de mes sorties de pêche, il y a un truc qui me chiffonne. Il est vrai que c’est tout bête et en plus je vous en ai déjà parlé très souvent. Notre pire ennemi dans cette pêche à la perle est bien de se perdre dans les techniques. Pour rappel, nous avons trois techniques à notre disposition et cela est bien notre ennemi. Car tout en sachant que si cela ne fonctionne pas avec une méthode, nous avons la possibilité d’en essayer deux autres. On peut se permettre de permuter en permanence. Nous ne pouvons plus nous concentrer sur une seule approche, c’est indiscutable.

Je suis donc bien décidé à me concentrer sur ma technique de l’indicateur qui a toujours bien fonctionné. Mais surtout arrêter de me disperser dans tous les sens.

Aujourd’hui, je vais monter mes trois kits avec trois lignes différentes pour ma technique de l’indicateur. La première ligne va me servir à pêcher le plus près possible de ma barque. La deuxième servira à pêcher un peu plus loin, la troisième au maximum de mes capacités. Les trois lignes sont réglées pile poil sur le fond, tant pis pour les gobies, on verra bien.

Le record de 2023 sera t-il battu en gardons ?

Lorsque enfin le jour se lève, je suis remonté à bloc et prêt à en découdre avec ces gardons. Je commence donc ma routine comme je l’ai déjà expliqué dans le kit du débutant. Les premières coulées se font dans le bord très proche de ma barque. Les premiers coups de ligne donnent droit à quelques gobies. Comme je n’ai pas envie de prendre des gobies toute ma journée, je retire 20 cm de fond et bien évidemment, je graine à chaque coulée.

Après la deuxième coulée, un premier gardon. Comme expliqué plus haut, j’ai repris le taureau par les cornes. Ma plombée est réduite au minimum que je m’autorise pour ma technique. Je dois dire que cela fonctionne bien, mais pas assez à mon goût, malgré qu’après une heure j’ai déjà 10 gardons.

Je décide de retirer un plomb. Cette fois, cela s’accélère très vite et je parviens à maintenir une cadence de 15 gardons par heure. Cela nous fait une moyenne de 1 gardon toutes les 4 minutes. Il faut dire que j’ai aussi un endroit précis où je dois agrainer afin que les grains de chenevis atterrissent devant moi.

Le bon réglage : Perles de 2 mm pour une pêche fructueuse

Mais je rate beaucoup de poissons, cela me rappelle un ancien souvenir qui m’est déjà arrivé et donc je décide de modifier mon montage. Je vais mettre un hameçon de 18 avec une perle de 2 mm. Oui, vous lisez bien, une perle de 2 mm grise avec germe blanc et rouge.

Ah, cette fois je pense que j’ai enfin trouvé les paramètres du jour et les gardons se suivent, je n’en rate presque plus. La cadence s’accélère et je suis à 25 gardons par heure par moment. Je dois dire que cela fait longtemps que cela ne m’était plus arrivé.

Mais dès que je ne sens plus rien dans le bord, je n’hésite pas un instant pour changer de kit et prospecter plus loin. Mon objectif est de rester avec une moyenne de 20 poissons par heure, ce qui est très beau pour un pêcheur à la perle.

Cette fois-ci, le record de 2023 en gardons est atteint.

À midi 30, après 5 heures de pêche, je totalise un record incroyable de 112 gardons. Je vous laisse faire le calcul. Mais plus la journée avance, plus la cadence diminue. Je pense que les bancs de gardons ne sont plus aussi fournis qu’avant. Vers 17h30, après 10 heures de pêche et ayant de moins en moins de touches, je décide de lever le camp.

Le résumé de ce record de 2023 de gardons

je dois dire que cela faisait bien longtemps que je n’avais plus réalisé un tel score. En 10 heures de pêche, c’est quand même un cumul de 203 poissons, dont 8 gobies, 1 perche, 1 rotengle, 1 idé et 192 gardons qui ont terminé leur course à ma ligne. Cela me permet de battre mon précédent record de cette année qui était de 186 poissons.

À présent, ce qui me tracasse c’est de savoir si j’ai eu un coup de chance ou si vraiment ma façon d’avoir pêché et mon état psychologique ont changé quelque chose. Cela se saura lors de ma prochaine sortie de pêche.

Quoi qu’il en soit, je suis assez content de ma sortie de pêche.

Partagez vos Expériences de pêche !

N’hésitez pas à nous faire part de vos aventures en pêche, car cela contribue grandement à l’épanouissement de notre communauté en plein essor. Vous pouvez télécharger des vidéos ou des photos sans contraintes. Mais il serait vraiment formidable si vous pouviez nous décrire en détail votre sortie de pêche. Partagez vos conseils, les lieux où vous avez connu le plus de succès, ainsi que les types de perles qui ont donné les meilleurs résultats, et même les petits moments amusants que vous avez vécus en cours de route.

Nous sommes impatients de lire vos récits et de profiter de votre expertise en matière de pêche à la perle du gardon. Vos conseils sont inestimables pour les membres de notre communauté qui cherchent à progresser.

Si vous avez des questions ou des commentaires, n’hésitez pas à me contacter. Votre expérience et vos connaissances peuvent être une source d’inspiration pour d’autres passionnés de pêche.

N’oubliez pas de consulter ma chaîne YouTube.

Le membre Phil-le-perleur a pêché à Abbaye d'Aulne le 26 septembre 2023
dans Sambre
Conditions météorologiques Soleil
Le membre a pêché avec Perle

La durée de la séance de pêche a été de 10h00 pour un total de 202 poissons

La moyenne des captures est de 20 poissons par heure

le détail des prises

192 gardon(s)

1 perche(s)

1 ide(s)

8 gobie(s)

Nombre de jours restants pour visualiser les données météorologiques avancées 33 jours.

Pour rappel

Pour continuer à profiter de ce service, il faudra absolument poster 3 sorties de pêche par an avec des photos.

Vous devez être connecté pour voir les conditions météorologiques avancées. Connectez-vous ici.

Laisser un commentaire

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com