Cet article se sent bien seul sans commentaire(s) postés en bas de page

227 personne(s) aiment cet article depuis le 05/09/2013

Sorties de pêche à la perle

Petite bourriche de la pêche à la perle du 05 septembre 2013

L’appréhension et la pêche à la perle

Lorsque le soleil se lève, je suis déjà au bord de l’eau, pour commencer ma journée de pêche . J’ai développé une véritable passion pour cette activité. Elle me permet de me connecter avec la nature et de profiter de moments de tranquillité. Rien ne peut égaler la sérénité que je ressens lorsque je suis seul avec mes pensées. Mais des fois L’appréhension est présente lors de cette pêche à la perle

Cependant, j’ai toujours ressenti une légère appréhension à arriver après le lever du soleil. Je sais que les moments les plus propices pour pêcher sont souvent au petit matin. lorsque les poissons sont actifs . Arriver en retard me donne l’impression de manquer les meilleures opportunités.
ces instants magiques où les eaux calmes commencent à s’animer.

En regardant mes premières photos de pêche, je remarque que la qualité n’est pas vraiment au top. Ces clichés ont été pris au début de mon parcours de pêcheur à la perle. Lorsque j’apprenais encore les techniques et les subtilités de cette méthode. Malgré leurs imperfections, ces photos ont une valeur sentimentale pour moi. Elles me rappellent mes modestes débuts et tout le chemin parcouru depuis lors.

À cette époque, je n’avais pas encore une confiance totale en ma capacité à réussir dans cette discipline. Je savais qu’il y avait encore tant de choses à découvrir, des astuces à apprendre et des techniques à perfectionner. Chaque sortie de pêche était une occasion pour moi de tester de nouvelles perles, d’expérimenter différentes méthodes . Mais surtout d’observer attentivement le comportement des poissons.

Eviter cette appréhension de pêche à la perle

Je me suis fixé un objectif ambitieux pour rendre mes sorties de pêche plus agréables . Pouvoir attraper au moins un poisson toutes les 5 minutes. C’est un défi personnel qui m’incite à rester concentré et à affiner mes compétences. Bien sûr, il y avait des jours où je n’atteins pas cet objectif. Dans ce cas cela ne fait que renforcer ma détermination à continuer à apprendre et à m’améliorer.

À cette époque, l’idée de créer un site internet dédié à la pêche à la perle ne me traversait même pas l’esprit.
J’étais encore en train de maîtriser les bases. Comme fabriquer mes propres germes pour les perles et d’expérimenter différentes combinaisons de couleurs et de formes. J’étais fasciné par la variété de perles disponibles sur le marché .
je cherchais à comprendre comment les utiliser de manière optimale pour attirer les poissons.

Lors de ma sortie de pêche à la perle du 5 septembre, j’ai remarqué que plusieurs pêcheurs étaient venus s’installer à proximité de moi.
Cette situation créait une sorte de compétition amicale, où chacun cherchait à démontrer l’efficacité de sa technique et à attraper le plus de poissons possible. Bien que la pression soit présente dans ces moments-là, je ne me prenais pas la tête si un autre pêcheur réussissait à capturer plus de poissons que moi. Au contraire, je considérais cela comme une opportunité d’apprentissage. Je chercherais à comprendre les techniques utilisées par ces pêcheurs expérimentés et à échanger des conseils pour améliorer ma propre pratique.

Partager est notre meilleur allié

Pour moi, chaque interaction avec un pêcheur qui avait du succès était une occasion d’enrichir mes connaissances. Cela me montrait que les poissons étaient enclins à mordre, et j’étais curieux de savoir ce qui avait conduit à leur succès. J’appréciais ces rencontres car elles me permettaient de créer des liens avec d’autres passionnés de pêche à la perle, d’échanger des histoires et de partager notre amour commun pour cette activité captivante.

Si le poisson est mordeur et que je ne fais pas une belle pêche, je dois pouvoir remettre en question ma méthode et comprendre ce qui ne fonctionne pas.

La pêche à la perle est ainsi, il suffit de peu de choses pour que ça ne marche pas. Il y a tellement de paramètres à prendre en compte. Tout d’abord, il faut être sûr de ce que l’on fait.

Combien de pêcheurs ai-je vu essayer de pêcher à la perle après m’avoir observé, en pensant qu’il suffisait simplement de placer une perle sur un hameçon ? Mais non, mes amis, ça ne fonctionne pas comme ça, et heureusement, car sinon il n’y aurait plus que des pêcheurs à la perle. Pour cette technique de pêche à la perle, il faut réellement avoir le sens de l’eau.

La première erreur des débutants

La première erreur des débutants est de pouvoir sortir du contexte de l’amorçage et des pinkies. Car, au risque de décevoir certains, la pêche à la perle nécessite d’avoir toujours sa canne en main. C’est souvent une action-réaction, et il faut constamment agrainer.

Les sorties de pêche que je vais documenter te permettront, au fil de leur lecture, de mieux appréhender cette technique de pêche à la perle.

Loin de moi l’idée d’avoir la prétention de tout connaître. Je suis toujours ouvert à en apprendre davantage et à partager mes connaissances.

Pour en revenir à cette sortie de pêche à la perle, au meilleur moment de la journée. Nous étions six pêcheurs, mais je suis le seul à pêcher avec des perles pendant ma session. Je ne peux pas dire, et ce serait un mensonge de dire, que j’ai pêché avec des perles pendant toute la session.

Mais une chose dont je suis sûr, c’est qu’en termes de poids de poissons, j’étais probablement le premier et aussi en termes de nombre. La chose la plus agréable lorsque tu pêches à la perle, c’est la taille des poissons, à condition bien sûr qu’il y en ait dans ton coin de pêche.

Au cours de cette matinée de pêche, les résultats étaient mitigés. Mais je suis dans mon objectif d’un poisson toutes les 5 minutes, ce qui me donne un total de 67 poissons en 5 heures de pêche. Ce qui fait une moyenne de 13 poissons par heure.
Mon appréhension pour cette sortiede pêche à la perle s’est finalement bien terminé

Si tu veux voir toutes mes sorties de pêche, rends-toi sur ma chaîne youtube. Mais tu peux aussi rester informé des derniers événements sur ma chaîne Canablog.

Le membre Phil-le-perleur a pêché à Landelies le 5 septembre 2013
dans Sambre
Conditions météorologiques Soleil
Le membre a pêché avec Perle

La durée de la séance de pêche a été de 5h00 pour un total de 67 poissons

La moyenne des captures est de 13 poissons par heure

le détail des prises

67 gardon(s)

Nombre de jours restants pour visualiser les données météorologiques avancées 67 jours.

Pour rappel

Pour continuer à profiter de ce service, il faudra absolument poster 3 sorties de pêche par an avec des photos.

Vous devez être connecté pour voir les conditions météorologiques avancées. Connectez-vous ici.

Laisser un commentaire

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com