Cet article se sent bien seul sans commentaire(s) postés en bas de page

216 personne(s) aiment cet article depuis le 17/07/2014

Sorties de pêche à la perle

Record incroyable de gardons avec la pêche à la perle

Préparation pour un incroyable record de gardons

Le 17 juillet 2014, je n’ai eu besoin d’un réveil pour sortir du lit. En règle générale, lorsque je vais au lieu-dit « Le Trou d’Aulne », je ne dors vraiment pas beaucoup. Je suis trop excité à l’idée de me rendre sur place. Une fois de plus, j’ai vérifié le site d’infocrue, et le courant est plutôt bien bas. Sauf bien sûr au Trou d’Aulne, où je sais que je vais trouver du courant. Et qui sait, peut-être pour un record incroyable de gardons

Mais bien entendu, pour me rendre sur place, cela me demande une longue préparation, comme je vous l’ai décrit à travers de nombreux articles. Car je dois tout descendre de mon appartement situé au 3ème étage sans ascenseur, puis me rendre sur place. En somme, le temps que je consacre avant de mettre ma ligne à l’eau après le réveil est d’environ 3h30. Oui, vous avez bien lu, cela paraît incroyable et pourtant…

Souvenirs d’une pêche à la perle passionnante

Prenons l’histoire au vol et parlons où je vois ce fameux déversoir du Trou d’Aulne à bord de ma barque avec son moteur. Ce jour-là, lorsque j’arrive, je vois beaucoup de mousse sur l’eau. Le courant est plutôt d’allure moyenne. J’effectue une première pause dans les arbres près du rivage, en face du chemin de halage.

Mais bon, je ne suis pas très convaincu, le courant me semble un peu trop lent. Je vais donc me rapprocher un peu plus près du déversoir. Cette fois, cela me convient parfaitement, je suis exactement à environ 5 mètres de l’endroit où j’ai capturé mon premier gardon il y a de cela 2 ans. C’était la deuxième fois que je pêchais à la perle et en quelques heures, j’avais attrapé 4 ou 5 gardons. D’ailleurs, j’ai toujours gardé la photo de ce premier gardon capturé à la perle. J’étais très loin de m’imaginer ce qui allait m’arriver. Que de moments précieux avec cette pêche à la perle depuis lors.

Je me souviens encore qu’avant de découvrir ce style de pêche, je ne prenais que quelques poissons à l’asticot ou au froment. Il faut dire aussi que je n’avais pas le sens de l’eau. La pêche à la perle m’a permis de découvrir beaucoup de choses et surtout d’apprendre énormément.

Sortie de pêche à la perle pleine de surprises et de succès

Revenons à notre sortie de pêche à la perle. Une fois que ma barque est bien stabilisée, j’entends du bruit du côté de la berge. J’ai beaucoup de mal à y croire, mais deux pêcheurs ont réussi à surmonter les obstacles pour se rendre à cet endroit. Quoi qu’il en soit, nous sommes à des distances respectables, je pense qu’ils ont été aussi surpris que moi.

La première opération est de bien sonder l’endroit, car je ne le connais pas bien. Tout me paraît plutôt rassurant, je vais donc commencer sans attendre à effectuer mon premier coup de ligne. Première descente, un premier gardon, on peut dire que celui-là m’attendait après moi. Malgré ce premier gardon, je veux effectuer un petit changement à ma ligne. Ma bannière est en effet un peu trop grande à mon goût, je vais donc la diminuer de 10 cm, ce qui sera parfait pour moi.

Le temps de le décrocher et le remettre à l’eau, un deuxième se laisse prendre. Ah, mais cette fois, il ira un peu dans la bourriche pour la vidéo finale. Les gardons continuent à se suivre les uns derrière les autres. Je peux vous dire que l’on se demande ce qui se passe durant des journées comme celle-ci, on dirait un suicide collectif. C’est vraiment à ce moment-là qu’il faut faire très attention au graiagnage, pas trop ni trop peu de graine. Quant aux brèmes, faut les retirer le plus vite possible pour éviter qu’elles fassent trop de remous dans le bac de gardons. Je peux vous assurer qu’au bout de 10 h00 à décrocher plus de 200 fois l’hameçon, on commence à ne plus sentir les bouts de ses doigts.

Conclusion de cet incroyable record de gardons

Encore une superbe sortie de pêche à la perle. Les gardons étaient réellement au rendez-vous, cela fait plaisir à voir. Cette technique de pêche à la perle permettra de capturer au total 215 poissons. Le lot est de 208 gardons et de 7 brèmes, pesant au total 19 kilos, sans compter les brèmes qui seront retournées directement à l’eau.c’est un nombre record incroyable de gardons

Si tu veux découvrir cette technique de pêche à la perle, je t’invite sans plus attendre à t’enregistrer sur mon site. Cela est entièrement gratuit, ainsi que ma chaîne youtube qui commence à se garnir de plus en plus de vidéos, avec mes bourriches, mais aussi des astuces et des trucs.

Sans oublier mes deux chaînes qui me permettent de te faire bénéficier du flux de mon site en temps en temps réel. Mais il y a aussi mon autre site.

Une dernière chose, il est également possible de pouvoir poster ta propre sortie de pêche.

Le membre Phil-le-perleur a pêché à Hourpes le 17 juillet 2014
dans Sambre
Conditions météorologiques Soleil
Le membre a pêché avec Perle

La durée de la séance de pêche a été de 10h00 pour un total de 215 poissons

La moyenne des captures est de 22 poissons par heure

le détail des prises

208 gardon(s)

7 bréme(s)

Nombre de jours restants pour visualiser les données météorologiques avancées 32 jours.

Pour rappel

Pour continuer à profiter de ce service, il faudra absolument poster 3 sorties de pêche par an avec des photos.

Vous devez être connecté pour voir les conditions météorologiques avancées. Connectez-vous ici.

Laisser un commentaire

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com