Cet article se sent bien seul sans commentaire(s) postés en bas de page

154 personne(s) aiment cet article depuis le 04/09/2023

Sorties de pêche à la perle

Une pêche avec mon bateau frazer dans la Sambre

Journée de pêche en bateau à Frazer à Landelies

C’est avec une grande impatience que j’ai hâte de remettre mon bateau frazer à l’eau pour une nouvelle partie de pêche.

Au réveil, je me suis couché tôt pour être en forme ce lundi 4 septembre. De plus, il annonce du soleil. Ce qui m’inquiète le plus, c’est bien évidemment ce satané courant que je vais devoir affronter.

Je dois dire que je n’y vais pas avec une grande conviction, lorsque je vois comment les gardons du bassin que nous avons à la maison se comportent. Ils sont plutôt lents et pas en grande forme. Je pense que les variations de température sont trop brusques, ce qui rend le poisson plus calme.

Quoi qu’il en soit, j’ai bien l’intention d’aller vérifier cela à Landelies. Je compte me placer comme la dernière fois en plein dans le courant, mais cette fois avec une idée bien en tête pour tenter d’en prendre plus.

Préparatifs pour une journée de pêche à la perle

Lorsque j’arrive sur place, il fait encore noir, ce qui me laisse le temps de décharger le bateau et de le gonfler à mon aise.

Une fois ce bateau à l’eau, il me reste à pagayer vers l’endroit avec le courant que je recherche. Arrivé sur place, il me reste à le stabiliser.

Après 10 minutes de manœuvres, je parviens à me stabiliser de façon idéale.

Une fois assis, je commence à monter mes 3 lignes de pêche à la perle. Pour rappel, j’en ai une pour la perle flottante, une autre avec la versaillaise surplombée, et la dernière avec mon indicateur.

Premiers tests de pêche près de mon bateau Frazer

Les premiers tests s’effectuent tout près de mon bateau Frazer avec ma technique de l’indicateur. Mais cette fois, contrairement à ma sortie précédente, je suis bien déterminé à comprendre pourquoi je ne parviens pas à dépasser les 10 poissons à l’heure. Il faut bien se mettre à l’évidence que je ne suis pas le seul dans ce cas. Beaucoup d’autres pêcheurs prennent beaucoup moins de poisson.

Cela commence mal, mes premiers tests près de mon bateau Frazer ne donnent rien. Pourtant, je suis dans un courant de surface nickel. Mais bon, comme je vous l’explique depuis toujours, il ne faut pas s’arrêter après quelques essais. Il faut surtout rester méthodique, cela est très important.

La première étape est d’essayer toutes les perles susceptibles de fonctionner pour cet endroit avec ma plomée de départ. Mais je vais me donner une limite en terme de longueur, car là où je suis placé, je ne m’autorise que deux brasses en plus de mon kit scion et porte-scion comme longueur maximum.

Persévérance face à l’énigme de la pêche

Chose étrange, comme la fois passée, j’ai l’impression que la Sambre est vide. Mais je ne m’inquiète pas outre mesure. Je vais donc dés à présent refaire des passages, mais cette fois je vais supprimer un plomb. Enfin, les premiers gardons commencent à mordre, mais cela est très loin d’être régulier et satisfaisant. Prendre 6 poissons à l’heure en pratiquant la pêche à la perle est pénible.

Je décide donc de supprimer un plomb de nouveau. Cette fois, la cadence monte un peu, mais je suis encore loin des résultats de l’an passé. Je parviens à faire en moyenne une dizaine de gardons à l’heure, cela est vraiment pénible. Il faut de nouveau supprimer un plomb pour voir ce que cela va donner. Après 30 minutes, je dois bien me résoudre à remettre ce dernier plomb que j’ai supprimé.

Adaptations et désillusions

Vers 11h00, je finis par changer de technique et d’utiliser la versaillaise surplombée. Avec cette technique, en modifiant la plomée et en testant diverses perles, je parviens à prendre une moyenne de 8 poissons à l’heure. Ce n’est toujours pas assez pour cet endroit. Comme cette technique n’est pas du tout celle que je préfère, je remets ma ligne sur le côté.

Voyant le peu de courant, je finis par reprendre la technique de mon indicateur, sans passer par la case de la perle flottante. En effet, le peu de courant pour la technique de la perle flottante ne pourra pas donner de bons résultats. Je vais uniquement me concentrer sur ma technique de l’indicateur et voir si je ne peux pas améliorer cette moyenne.

Mais je dois me rendre à l’évidence au bout de deux heures que rien n’y fait. D’ailleurs, un pêcheur installé un peu plus haut n’est resté que deux petites heures. Un autre, habitué à pêcher le carnassier au pied du déversoir, a levé le pas aussi. Tout ce petit monde parti me laisse bien seul.

Conclusion de cette pêche avec le bateau Frazer

Je dois dire que de nouveau je suis un peu déçu du résultat par rapport aux autres années, mais il faut dire que nous avons droit à un temps qui est assez changeant. D’ailleurs, depuis 3 jours, les gardons du bassin sont de moins en moins actifs. Pourtant, je persiste à croire qu’ils raffolent des granulés qu’on leur donne. Lorsque je vois cela, je me dis que cela n’est pas de très bon augure. Une chose qui est bizarre, c’est que l’on ne capture plus de brème depuis un moment, même les petits sujets se font rares.

Pour cette sortie de pêche, je devrai me contenter en 10 heures de pêche de 101 poissons, dont 95 gardons et 4 gobies, 1 idé, 1 ablette. Cela représente une moyenne de 10 poissons à l’heure, mais ce n’est toujours pas assez.

Partagez vos expériences de pêche à la perle

N’oubliez pas de partager vos expériences de pêche avec nous, car cela contribue grandement à enrichir notre communauté en constante expansion. Vous n’êtes pas obligé de télécharger des vidéos ou des photos. Mais ce qui serait vraiment génial, c’est de pouvoir détailler au maximum votre sortie de pêche. Partagez les astuces, les endroits où vous avez eu le plus de succès. Mais aussi les perles qui ont fonctionné le mieux. Ainsi que les petits moments amusants que vous avez vécus en chemin.

N’hésitez pas à poser des questions ou à laisser des commentaires en bas de chaque article. Notamment lorsque vous partagez vos aventures de pêche. Votre expérience et vos connaissances peuvent être précieuses pour d’autres membres de la communauté qui cherchent à s’améliorer.

Si vous souhaitez explorer davantage, ma chaîne youtube est une ressource riche en vidéos et en explications sur une multitude de sujets liés à la pêche à la perle. Vous y trouverez des conseils, des techniques, et des démonstrations pour vous aider à devenir un meilleur pêcheur.

Rester informé en temps réel

Pour rester informé en temps réel des dernières actualités, des nouvelles publications, des sorties de pêche à venir et des nouvelles vidéos, vous pouvez également suivre notre blog sur blogger. Nous mettons en place des flux en temps réel pour vous tenir au courant de tout ce qui se passe ici.

Enfin, une autre option pour rester au fait de toutes nos actualités est de vous abonner à ma chaîne canablog. Cela vous permettra de recevoir des mises à jour en temps réel et de ne rien manquer de nos passionnantes aventures de pêche à la perle. Rejoignez-nous dans cette passion commune pour la pêche et partagez votre expérience avec la communauté !

À très bientôt pour des prochaines aventures.

Le membre Phil-le-perleur a pêché à Landelies le 4 septembre 2023
dans Sambre
Conditions météorologiques Soleil
Le membre a pêché avec Perle

La durée de la séance de pêche a été de 10h00 pour un total de 101 poissons

La moyenne des captures est de 10 poissons par heure

le détail des prises

95 gardon(s)

1 ablettes

1 ide(s)

4 gobie(s)

Nombre de jours restants pour visualiser les données météorologiques avancées 32 jours.

Pour rappel

Pour continuer à profiter de ce service, il faudra absolument poster 3 sorties de pêche par an avec des photos.

Vous devez être connecté pour voir les conditions météorologiques avancées. Connectez-vous ici.

Laisser un commentaire

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com